Connexion
/ Inscription
Mon espace

Répondre à la complexité de la gestion du patrimoine de la personne vulnérable

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

LA CURATÉLAIRE est un cabinet de conseil en stratégie patrimoniale dédié à la personne vulnérable et à sa famille. C’est en 2008 que Marie-Josèphe AROD, infirmière et assistante sociale, prend la mesure de la complexité de la gestion du patrimoine des personnes vulnérables et du manque de professionnels compétents identifiés dans ce domaine. En 2011, Olivier Chomono, diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Lille, et de la faculté de droit Panthéon-Assas, prend la direction opérationnelle du cabinet installé à Paris, non loin du parc Monceau, ainsi que de ses antennes régionales sur Lille et Biarritz. L’ouverture d’un bureau à Nice est prévue pour septembre. Suivront ensuite celles de Bordeaux et Lyon.

L’équipe, à laquelle s’est également joint Véronique Roux, également juriste, s’est fixé un triple objectif pour ses clients : organiser le mode de détention du patrimoine en anticipation d'une situation de vulnérabilité, sécuriser et rentabiliser le patrimoine, affecter les fruits du patrimoine au financement du projet de vie de la personne vulnérable. Elle prodigue ses conseils auprès de toutes les populations concernées directement ou indirectement, par exemple auprès des parents d’enfants handicapés. Ces derniers sont accompagnés dans une démarche de gestion complexe, d’autant que les progrès constant de la médecine permettent dorénavant aux enfants handicapés de survivre à leurs parents.

Rémunérée sous forme d’honoraires, l’équipe applique une charte éthique qui l’amène à reverser un pourcentage de ses revenus à la réalisation d’œuvres d’intérêt général destinées à aider les personnes en situation de vulnérabilité.


Des compétences multiples pour des missions complexes

« Nos compétences s’appuient sur une forte base légale qui repose sur la connaissance de nombreux codes : le Code civil, le Code de procédure civile, le Code Général des impôts, le Code monétaire et financier, le Code des assurances, le Code de la santé publique, le  Code de l’action sociale et des familles, et le Code de la sécurité sociale », précise le directeur opérationnel qui énumère quelques-unes des formes de vulnérabilités auxquelles ses clients sont confrontés : la tutelle, la minorité, le handicap (appréhendé davantage sous l’angle de l’altération des facultés intellectuelles, plus que sous l’angle du handicap physique), le vieillissement ou encore la solitude.


Communiquer et transmettre

L’équipe, désormais composée de 5 personnes dont 3 diplômés de la faculté de droit, a également une mission de formation et d’aide technique aux mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM), en inter-professionnalités auprès d’avocats et de notaires, ainsi qu’aux fondations et associations. « Nous permettons aux praticiens qui nous accordent leur confiance d’enrichir leur conseil dans l’intérêt de la personne vulnérable, par la mise en synergie de compétences, et de notre expertise », explique Olivier Chomono qui souligne par ailleurs que l’équipe assure également des cours dans des programmes universitaires (à la faculté de droit UPEC, Paris XII et à la faculté de droit Panthéon-Assas, Paris II).

Enfin, la communication passe également par l’écrit puisque l’équipe édite un Vade-Mecum qui recense les spécificités de son activité. Diffusé à 500 exemplaires, ce travail vise à prévenir les nombreux oublis et les écueils que rencontrent au quotidien les personnes vulnérables, y compris lorsqu’elles sont accompagnées par des professionnels du droit ou du patrimoine qui n’ont pas été sensibilisés à ces problématiques.

Pour en savoir plus : http://www.la-curatelaire.fr/

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation