Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les cadres du secteur bancaire motivés mais inquiets de l’évolution du marché de l’emploi

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Selon le Baromètre RH Michael Page/AGEFI, seuls 40% des cadres se déclarent en « veille active ». La précédente édition avait mis en évidence une forte dégradation de l’image du secteur bancaire auprès des cadres qui y travaillent. Les choses semblent se stabiliser mais, avec seulement 68% de répondants ayant une image positive, on reste très en-deçà des scores de novembre 2011 (78%) et, plus encore, de ceux du secteur de l’assurance (89% d’image positive en janvier 2013).

Entre les deux dernières enquêtes, le pourcentage de cadres en poste se disant motivés est passé de 72% à 75%. Dans le même temps, le pourcentage des cadres disant rencontrer des situations stressantes, dues à la pression et à la charge de travail, est passé de 79% à 83%.

Des évolutions décevantes côté rémunération, tous types d’activité et de métiers confondus :
- 58% des cadres du secteur n’ont pas eu d’augmentation en 2013.
- 71% des cadres des sociétés de gestion d’actif ;
- 62% des cadres de la banque privée ;
- 16% des cadres « bonusables » n’ont pas eu de bonus cette année ;
- 40% des cadres du secteur estiment que leur rémunération n’est pas à la hauteur de leurs compétences. 

S’ils sont ouverts aux opportunités, ils les recherchent avant tout dans la banque : seuls 8% à envisagent de changer de secteur et, dans cette éventualité, un sur deux choisirait l’assurance.

Dans la perspective d’un changement de poste, les cadres du secteur bancaire citent :
- la rémunération 84%, contre 80% dans la vague précédente ;
- la mission et les responsabilités liées au poste 69%.
La solidité de l’entreprise, son image, sa dimension internationale ou encore son engagement social entrent encore moins en ligne de compte qu’auparavant : aucun de ces critères ne recueille plus de 20% de citations et tous ont reculé de plusieurs points.

Mobilité à l’international… un mythe ? Trois cadres sur quatre se déclarent prêts à déménager pour saisir une opportunité professionnelle. Si 41% étendent leur mobilité géographique à toute la France, 35% se disent prêts à quitter la France – un projet tentant mais pas si facile à mettre en œuvre. Il faut en effet relativiser cette ambition : sur l’ensemble de l’échantillon, seuls 5% des cadres ont déjà bénéficié d’une mobilité à l’international ; 14% envisagent de formuler une demande auprès des RH. Ces mobilités envisageables en banque de financement le sont beaucoup moins en banque de détail.

 

 

---------- découvrir les lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Marché des obligations vertes et sociales : une dynamique soutenue en 2018

Selon  les chiffres de Dealogic, un montant total de 149 Mds€ a été émis par plus de 300 émetteurs, avec en tête la Chine à 16%, les États-Unis à 14%) et la France à 11%. Crédit Agricole CIB est convaincue que cette tendance se poursuivra en 2019 et table sur 180 Mds€ d'émissions nouvelles. « Le volume continuera à croître et devrait atteindre un montant de 180 milliards en équivalent euros en 2019, notamment grâce à l'activité des émetteurs asiatiques et des sociétés non financières. En 2018,...