Connexion
/ Inscription
Mon espace

Marchés émergents : gros plan sur l’Europe Emergente & la région MENA

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

L'analyse de Barings
Le MSCI Global Emerging Markets a cédé -2,9% en $ en mai, victime des interrogations sur un éventuel changement de politique monétaire aux Etats-Unis.

Amérique Latine

En repli de -7,2% en $, l’Amérique Latinea enregistré la plus faible performance. Au premier trimestre 2013, la croissance brésilienne n’a atteint que 0,6%. Fin mars 2013, la plus grande économie du continent sud-américain enregistre ainsi une croissance sur 12 mois de seulement 1,9%, ralentissement auquel s’ajoute la montée des pressions inflationnistes. La Banque Centrale a réagi en augmentant ses taux de 50 pb à 8%. De leur côté, les marchés des Andes(Colombie, Pérou et Chili) sont victimes de la baisse des exportations vers la Chine.
- Au Chili, la croissance du 1er trimestre atteint 4%, la consommation domestique a bondi à 6,8% et les investissements à 9,6%.
- En Colombie, la Banque Centraleaffiche également des données positives. Elle a maintenu ses taux inchangés à 3,25% et a décidé de poursuivre son programme d’achat de dollars jusqu’en septembre.
- Le Mexique a rendu public son plan national de développement dont le but est de stimuler la productivité.

Asie

- En Chine, l’indice PMI a chuté en dessous de la barre des 50 à 49,2, signe de la baisse de l’activité. La faiblesse de l’économie mondiale et la léthargie de la demande intérieure fragilise l’économie chinoise.
- En Corée, la Banque Centrale a baissé ses taux de 25 pb à 2,50%, estimant que l’économie était en-deçà de son potentiel du fait de la faiblesse de la conjoncture internationale, de la baisse du yen et du risque géopolitique en Corée du Nord.
- En Thaïlande, la Banque Centrale a elle aussi baissé ses taux de 25 pb à 2,50%, l’économie ayant souffert de la faible consommation domestique, baisse qui pourrait avoir une incidence sur l’économie nationale si le gouvernement venait à différer ses dépenses d’investissement.
- Les Philippines ont enregistré une croissance de 7,8% au 1er trimestre 2013 (soit 7% sur trois trimestres consécutifs) grâce à la hausse continue de la consommation domestique.

L’Europe Emergente et la région MENA ont mieux résisté que les autres marchés émergents et au cours du mois différentes Banques Centrales ont procédé à des baisses de taux. 

Europe émergente

- En Turquie, la Banque Centrale estime que la baisse du coût des matières premières devrait faire baisser les pressions inflationnistes et a de ce fait procédé à une baisse de 50 pb à 4,50%. Nous ne pensons pas que les manifestations de ces derniers jours, puissent prendre la tournure des manifestions du Printemps Arabe.
Compte tenu de la perspective d’élections municipales et présidentielles et d’un referendum constitutionnel en 2014, les retombées pourraient même être positives pour la démocratie.
- La Hongrie a elle aussi baissé ses taux de 50 pb à 4,50%, estimant que la croissance allait se renforcer au second semestre. La Banque Centrale note cependant que l’économie est en-deçà de son potentiel alors que le chômage est supérieur.

MENA

Le MSCI Arabian Markets ex Saudi Arabia s’affiche même en hausse sur le mois, à +3,2% en $. Dans la région MENA, la situation économique reste positive pour les pays du golfe et, globalement l’activité est bien orientée. Elle s’est légèrement ralentie en Arabie Saoudite. L’activité hors énergie s’est au contraire renforcée dans les Emirats, mais pourrait ralentir quelque peu cet été.

Dans nos portefeuilles, nous favorisons les banques et les financières. La population de la région est peu endettée, d’où de belles perspectives de développement pour les services bancaires, prêts et assurances. Les banques bénéficient également des programmes d’investissements pour les infrastructures, chantiers prioritaires des gouvernements.

A horizon long terme, et en dépit des événements politiques en Syrie et en Egypte, la région offre de belles opportunités à de faibles valorisations.

www.barings.com

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Mirabaud Asset Management s’étend au Brésil

Mirabaud AM a fait l'acquisition du gestion­naire d'actifs brésilien spécialisé dans la dette des marchés émergents Galloway Gestora De Recursos Ltda qui sera rattaché à la division spécialisée dans la gestion d'actifs et le conseil en investissement du groupe Mirabaud. Basée à Sâo Paulo, l'équipe de 7 personnes de Galloway va considérablement renforcer les capacités de Mirabaud AM dans le domaine de la dette des marchés émergents (EMD). Elle sera dirigée par Andrew Lake, responsable Fixed...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Linxea propose une nouvelle gestion pilotée 100% ETF en partenariat avec Yomoni

Linxea étoffe son offre avec une nouvelle gestion pilotée 100% ETF et fonds indiciels. En partenariat avec Yomoni, société de gestion de portefeuille française 100% digitale, Linxea propose avec l'assureur Spirica, un mandat de gestion 100% ETF sur ses contrats d'assurance vie Linxea Spirit et de capitalisation Linxea Spirit Capitalisation. Les ETF un marché́ en pleine croissance 10% des clients Linxea ont déjà choisi des ETF comme supports en unités de compte au sein de leurs...