Connexion
/ Inscription
Mon espace

« Logement-urbanisme » : cherchez l’erreur

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

La loi « logement-urbanisme », prévue  pour l’été,  et les ordonnances qui devraient la précéder, s’annoncent comme résolument anti-étalement urbain : suppression des zones 1 AU, relâchement des règles de densité, renforcement du rôle  des Commissions Départementales de la Consommation des Espaces Agricoles (CDCEA), etc.

Autant de mesures qui s’inscrivent dans la continuité de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) de 2000 et du Grenelle II. On pourra toujours rappeler, comme le faisait Joseph Comby en 2009, que l’étalement urbain n’a jamais été aussi vigoureux que depuis la mise en place de la SRU… Avant de s’interroger sur  la pertinence de la poursuite d’une telle politique dans le cadre du Grenelle…  et à présent donc de la loi « Duflot II ».
Ce qui surprend, c’est de coupler l’objectif de stopper l’étalement urbain à un programme particulièrement ambitieux de production de logements, qui se transforme chaque jour un peu plus en un objectif de relance simple d’une production en plein effondrement : 346 000 logements en 2012 contre 378 000 en 2011.

Supprimer sans discernement l’étalement urbain revient à se priver de la production de milliers de logements, alors que le gouvernement vise l’objectif de production quasi-historique de 500 000 logements.
Or ce volume de production n’a été atteint et dépassé qu’au début des années 1970, lorsque l’étalement urbain et le développement de la maison individuelle en accession étaient en plein boom… 

On peut effectivement s'interroger :
- si le diagnostic était mal posé ?
- si, contrairement à ce qui est dit, le foncier se caractérisait par son abondance ?

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ces questions, l’Adef propose d'en débattre lors de la 2ème édition des Assises Nationales du Foncier qui se tiendront à Bordeaux  les 17 et 18 octobre prochains et seront clôturées par Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des Territoires et du Logement.

www.adef.org

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...