Connexion
/ Inscription
Mon espace

Coup de frein sur les marchés : des investisseurs de plus en plus nerveux

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Le commentaire de Fabrice Cousté, Directeur Général de CMC Markets.

Les marchés boursiers sont nerveux ! Dans le sillage de la nouvelle claque reçue par les actions nippones, les indices européens ont soufflé le chaud et le froid. À Paris, le CAC 40 se maintient péniblement à l’équilibre, après plusieurs phases volatiles.
Cette hésitation ne résulte pas de publications macroéconomiques particulières mais bien des incertitudes ressenties par les opérateurs de marché : fragilité de la tendance boursière japonaise et manque de visibilité sur la reprise économique impulsée par la Bank of Japan, anticipations d’un changement de cap de la politique monétaire de la Fed, mouvement de réallocation après le rallye du premier semestre.

Les investisseurs se livrent à une recomposition des portefeuilles avec un allègement des actifs à risque, les actions, et une réallocation géographique. La correction des derniers jours en Europe et au Japon, pousse les investisseurs à arbitrer leurs positions : vente des actions américaines, dont la correction ne s’est pas encore matérialisée, au profit de rachats à meilleur compte en actions nippones ou européennes. Ainsi, les clients de CMC Markets se positionnent aujourd’hui acheteurs sur l’indice CAC 40 pour 95% d’entre eux. La tendance est similaire sur l’indice Nikkei.

Sans « sell-off » massif, donc, le coup de frein des actions en Europe ressemble davantage à un creux de marché temporaire qu’à un réel décrochage. Reste que le mouvement devrait favoriser le retour des valeurs refuges sur le devant de la scène. Avec une nouvelle tension des niveaux de volatilité (l’indice VIX a rebondi de près de 50% en un mois), les devises a priori les plus robustes sont bien placées pour s’apprécier. C’est déjà le cas de la devise helvète (la parité CHF/EUR est en hausse de 2,16% depuis le 28 mai), pas encore du dollar américain. L’once d’or aussi devrait retrouver un peu d’attractivité auprès des investisseurs.

C’est en tout cas le pari qu’ont choisi de faire les clients de CMC Markets, acheteurs de la fameuse « relique barbare » pour 65% d’entre eux.

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...