Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Les sociétés de gestion ne sont pas préparées à la compensation centralisée des dérivés OTC

Enquête réalisée par SimCorp* auprès de 60 responsables de 34 sociétés de gestion d’actifs à travers le monde.

Avec l’entrée en vigueur de nouvelles réglementations comme Dodd-Frank et EMIR visant à améliorer la transparence et l’efficacité des transactions de gré à gré (OTC) sur les produits dérivés, SimCorp a demandé aux responsables interrogés si leur entreprise était prête à compenser de façon centralisée les swaps de taux (IRS) et les swaps de dérivés de crédit (CDS) : 41% ont répondu oui mais pour 53% la réponse est non.
Selon Paul Rowady, Analyste senior chez TABB Group, « Ce résultat n’est pas une surprise. Il tient au fait que la plupart de ces sociétés s’appuient presque exclusivement sur des systèmes de gestion de portefeuille disparates, solidement ancrés dans l’entreprise…. »

A la question ‘quelles sont les principales problématiques rencontrées dans le traitement des dérivés’, les répondants citent le coût, la gestion du collatéral, le reporting intraday, l’intégration des systèmes et la conformité réglementaire. «  Chez SimCorp, nous investissons chaque année plus de 20% de notre chiffre d’affaires dans la recherche et le développement afin d’améliorer constamment nos solutions, de tirer parti des toutes dernières avancées de la technologie et d’assurer à nos clients un excellent retour sur investissement malgré l’évolution constante et les conditions très difficiles du marché », explique Troels Jensen,Directeur général de SimCorp pour la France.

*SimCorp développe et commercialise depuis 1971 une solution de gestion d’actifs et de portefeuillesdestinée aux plus importants assureurs, gérants et administrateurs de fonds d’investissement et de fonds depension.
simcorp.com/product

 

Lire la suite...


Articles en relation