Connexion
/ Inscription
Mon espace

La Compagnie Hôtelière de Bagatelle prend son envol

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

La Compagnie Hôtelière de Bagatelle* finalise l’acquisition d’un 6ème hôtel à proximité de la Place Vendôme et l’ouverture, après 18 mois de travaux, d’un 3ème  boutique-hôtel. Chaque hôtel incarne un style et un concept différent souvent imaginé par un designer de renom :
- Platine Hôtel dans le 15ème, décor de cinéma et atmosphère fifties ;
- Vice Versa Hôtel dans le 15ème également, décoration intérieure signée Chantal Thomass ;
- Plumes Hôtel vient d’ouvrir dans le 3ème sur le thème du Paris Romantique.Deux autres hôtels sont en cours de transformation : l’Hôtel des Théâtres racheté en début d’année et le Grand Hôtel Haussmann 4* dans le quartier de l’Opéra, signé par le tandem Gilles&Boissier, ouvrira ses portes en janvier 2014.

Octant, sa filiale qui détient près de 70 M€ d’actifs, rachète un 6ème hôtel – quartier Vendôme/Louvre/Opéra – qui mettra l’accent sur des prestations très haut de gamme dans un cadre original à découvrir début 2015 et dans un style inspiré des hôtels particuliers du XVIIIème siècle.

Depuis 2011, plus de 40M€ de fonds propres ont été investis par la Compagnie Hôtelière de Bagatelle qui emploie près d’une centaine de personnes pour un chiffre d’affaires de 14,5M€ et une forte profitabilité.

Octant Partenaires entend apporter à sa filiale les fonds propres nécessaires à la constitution d’une quinzaine de boutiques-hôtels à Paris et souhaite se diversifier sur le même segment dans une autre capitale européenne. Deux autres opérations devraient être annoncées d’ici la fin de l’année.

*Compagnie Hôtelière de Bagatelle est un opérateur-investisseur ayant pour stratégie l’acquisition d’hôtels familiaux traditionnels à Paris afin de les transformer après travaux en boutique-hôtel gérés en direct. Son actionnaire de référence est **Octant Partenaires, holding dédié à la constitution d’ETI leaders sur leur segment de marché.
www.bureaubleu.fr

 

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Les taux bas se maintiennent

La météo des taux de Cafpi  Comme pressenti, les taux de crédit immobilier restent bas en ce début d'année : en janvier les taux effectivement pratiqués ont été de 0,84% sur 10 ans, 1,09% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans et 1,50% sur 25 ans. « Le maintien des taux à ce bas niveau permet à l'activité de se maintenir en janvier. On assiste d'ailleurs à une situation exceptionnelle avec des taux qui se maintiennent au niveau de l'inflation. Cette situation devrait perdurer dans les mois à venir »,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Explosion des encours de crédits immobiliers : merci les taux bas !

Selon la Banque de France, l'encours de crédits immobiliers avait atteint 1 003 Mds€ à fin novembre 2018. Un chiffre jamais atteint auparavant et qui représente l'équivalent de la moitié de la dette de l'État. Ce chiffre record s'explique bien évidemment par les taux de crédits immobiliers très bas qui poussent toujours les emprunteurs à emprunter massivement et ce, même malgré l'augmentation des prix de l'immobilier. « Aujourd'hui le crédit immobilier reste le seul outil de captation de...