Connexion
/ Inscription
Mon espace

Qui sont les directeurs de la communication du CAC 40 les plus présents sur les réseaux sociaux ?

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

 

Rang

Directeur(trice) de la communication

Evolution

Société

Score

Capitalisation

 

1

Xavier Couture

Entrée

France Télécom / Orange

252 275

19

+

2

Antoine Sire

ì

+12

BNP Paribas

83 420

5

+

3

Simon Gillham

ì

+8

Vivendi

24 565

16

+

4

Denis Marquet

ì

+1

Crédit Agricole

21 150

20

+

5

Emmanuel Touzeau

ì

+7

Axa

17 990

8

+

6

Aaron Davis

ì

+23

Schneider Electric

16 425

9

+

7

Louise Beveridge

î

-1

PPR Kering

15 335

15

+

8

Pierre Auberger

î

-7

Bouygues

15 270

35

+

9

Caroline Guillaumin

î

-6

Société Générale

14 675

14

+

10

Bruno-Rolad Bernard

î

-6

LVMH

12 770

3

-

11

Pierre Duprat

ì

+9

Vinci

11 135

17

+

12

Peggy Nahmany

î

-5

Publicis Groupe

10 775

29

+

13

Laure Thibaud

ì

+2

Sanofi

10 750

1

-

14

Claudia Levo

î

-4

ST Microelectronics

8 985

38

+

15

Olivier Cavil

ì

+13

Pernod Ricard

7 975

13

-

16

Sophie Chevallon

ì

+1

Saint-Gobain

7 215

21

+

17

Pablo Nakhlé Cerruti

ì

+9

Unibail-Rodamco

6 545

22

+

18

Sara Ravella

î

-2

L'Oréal

6 110

4

-

19

Philippe Grangeon

=

Capgemini

5 580

37

+

20

Christophe Bélorgeot

î

-2

Technip

5 460

33

+

21

Lucia Dumas

Entrée

Essilor Internation

5 145

23

+

22

Veronique Creissels

î

-1

Vallourec

4 410

39

+

23

Marie-Noëlle Brouaux

Entrée

Carrefour

4 360

24

+

24

Isabelle Marand

Entrée

Gemalto

3 780

36

+

25

Florence de Goldfiem

î

-3

Renault

3 690

26

+

26

Edith Dumas

Entrée

Legrand

3 655

32

+

27

Pascale Dubois

ì

+3

Safran

3 625

25

-

28

Agnès Caradec

ì

+7

Accor

3 500

34

+

29

Chrystèle Ivins

î

-4

Arcelor Mittal

2 965

18

-

30

Florence Mairal

î

-7

Veolia Environnement

2 325

40

+

31

Rainer Ohler

Entrée

EADS

1 935

10

-

32

Claire Dorland-Clauzel

=

Michelin

1 900

28

-

33

Jacques-Emmanuel Saulnier

î

-2

Total

1 395

2

-

34

Catherine Gros

ì

+6

EDF

1 370

12

-

35

Laurent Sacchi

î

-1

Danone

1 160

7

-

36

Valérie Bernis

î

-3

GDF Suez

1 135

6

-

37

Patrick Bessy

ì

+2

Alstom

180

30

-

38

Christian Clerc-Girard

Entrée

Solvay

125

31

-

39

Anne Bardot

Entrée

Air Liquide

65

11

-

40

Alexandra Rocca

î

-3

Lafarge

45

27

-

 

Ce nouveau baromètre publié par Communication & Entreprise et Occurrence permet de présenter une sorte de photographie à un « temps T » de la présence web des Dircoms du CAC 40. C’est leur identité dématérialisée qui est ainsi présentée : elle s’appuie sur leur activisme sur le web et sur le web social. Elle prend également en compte leur présence voulue autant que leur présence subie (les Dircoms ne choisissent pas forcément d’être mis en avant, mais l’actualité de leur entreprise les place parfois sur le devant de la scène).

Cette nouvelle édition du baromètre présente un classement très différent de celui de l’année dernière (8 nouvelles entrées dans le classement). Ainsi, le trio de tête 2012, composé de Pierre Auberger (Bouygues), Pierre Bayle (EADS) et Caroline Guillaumin (Société Générale), se voit supplanté par Xavier Couture (France Telecom / Orange) qui réalise une entrée fracassante à la première place, suivi par Antoine Sire (BNP Paribas) et Simon Guilham (Vivendi).

Ce second baromètre est riche d’enseignements : on s’aperçoit ainsi que si l’empreinte numérique repose principalement sur des contenus non maitrisés (effet de vases communicants profondément attaché à la structure), elle est néanmoins la résultante de l’activisme personnel de chaque Dircom sur le net.

 

« Mes tweets n’engagent que moi »

Les Dircoms ont souvent un réseau de prédilection. En l’occurrence, pour les premiers du classement, c’est Twitter qui est le plus utilisé. Sur ce dernier, les usages diffèrent : certains collent scrupuleusement à l’actualité de leur entreprise et de son secteur, quand d’autres n’hésitent pas à sortir du champ professionnel…

La recette du succès ? Il est difficile de dégager des règles générales à partir de ce baromètre, qui par définition s'intéresse à des cas particuliers. Les facteurs étant multiples, il est important de relativiser l'empreinte voulue et l'empreinte subie. Néanmoins, l’observation des usages des réseaux sociaux par ceux qui sont sensés les dompter reste riche d’informations, et donne une idée des tendances émergentes.

Le palmarès présente l’évolution par rapport à la précédente édition (février 2012) et la comparaison de l’empreinte de chaque Dircom avec le rang de son entreprise au sein du CAC 40 (capitalisation boursière).

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation