Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs reprennent confiance en 2013

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Une étude menée par le groupe Schroders auprès de 14 800 investisseurs répartis dans 20 pays, révèle que 81% des investisseurs individuels affichant un patrimoine financier à investir dans les 12 prochains mois supérieur ou égal à 10 000€, comptent soit investir le même montant soit l’augmenter de 3% au cours de l’année à venir, accompagnant ainsi la reprise récente des marchés boursiers mondiaux.

Les investisseurs asiatiques augmenteront leurs investissements de 5,5% pendant cette période, alors que l’augmentation de la part des investisseurs européens n’est que de 1%.

Les épargnants français se disent prêts à prendre davantage de risques : 48% des personnes interrogées sont plus confiantes quant aux opportunités d’investissement existantes en 2013 par rapport à 2012, avec notamment un attrait pour les actions.

Pour Nuno Teixeira, Directeur Général de Schroders France,« Plus de la moitié des investisseurs français considèrent que l’Asie offre le meilleur potentiel de performance pour les 12 prochains mois. On remarque également que les investisseurs français s’appuient de plus en plus sur un conseil professionnel extérieur pour gérer leurs investissements. Pour près de 40% d’entre eux, l’aide d’un professionnel, banquier ou conseiller en gestion de patrimoine, est décisive pour orienter leurs décisions d’investissement ». Ce constat est moins vrai au niveau mondial où seul 34% des sondés privilégient le recours à un conseil professionnel.

En dépit d’une performance boursière de près de 20% en 2012, l’Europe est toujours moins bien perçue par les investisseurs dans leur ensemble : seulement 12% des investisseurs en Europe et au Moyen-Orient, et 9% aux États-Unis sont d’avis que les pays de l’Europe occidentale offrent des opportunités d’investissements intéressantes. Même constat auprès des investisseurs asiatiques, où 7% seulement considèrent les investissements occidentaux comme attrayants.

En ce qui concerne leurs préférences en matière de produits pour l’année prochaine, le rééquilibrage tant attendu vers l’investissement en actions est net et croissant : 68% des investisseurs sondés veulent investir en actions en 2013 alors que seule une proportion de 25% d’entre eux compte investir en obligations.

Informations complémentaires : www.schroders.fr et  www.schroders.com/talkingpoint

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...