Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Immobilier parisien à trois vitesses

« L’immobilier parisien va redevenir un marché à trois vitesses dans un contexte de taux d’intérêt stagnants », indique Olivier Dacquin, directeur du développement commercial et de la communication de Banque Patrimoine & Immobilier
La conjoncture économique va participer à la correction de certains points « illogiques » dans le marché de l’immobilier francilien. Une baisse des prix de certains biens est à envisager, mais pas de façon homogène. Le temps où le prix moyen des logements d’un quartier était égal au prix de vente de quasiment tous les logements de ce quartier est sans doute terminé. Nous allons retrouver des biens d’exception vendus au plus haut et des biens avec des défauts, vendus au plus bas de la fourchette de prix. La courbe des prix devrait évoluer ainsi :
• les logements classiques devraient stagner, voire baisser pour une partie d’entre eux ;
• les logements « à défauts » (Rdc, avec une pièce sans fenêtre, au 6ième sans ascenseur, etc.) devraient voir leur valeur baisser ;
• les logements exceptionnels, situés dans les quartiers parisiens les plus recherchés, devraient continuer à s’apprécier.
Une baisse brutale de tous les biens est d’autant moins prévisible que les taux d’intérêt devraient rester stables dans les prochains mois. La BCE a clairement indiqué que sa politique de taux serait la stabilité. En revanche, on ne sait pas quelle sera la situation des banques et des établissements financiers sur le plan des liquidités. Si le refinancement leur coûte cher, là, oui, les taux d’intérêt remonteront et cela changera évidemment les courbes de prix envisagées…
Les emprunteurs potentiels auront-ils plus de mal à se financer ? Peut-être dans certains établissements qui étaient « peu regardants » sur certains points et qui vont durcir leurs critères. Chez Banque Patrimoine & Immobilier les conditions d’octroi des crédits immobiliers sont déjà très sécurisées et il n’y aura pas de changement de politique dans ce domaine, précise Olivier Dacquin.

Lire la suite...


Articles en relation