Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Baisse du patrimoine financier des ménages en 2011

Le 9 février 2012, 36 institutions financières de la place hexagonale (Banques, Assureurs, Institutions de Prévoyance, Sociétés de gestion, Fédérations de place…) se sont réunies autour des travaux des Cahiers de l’Epargne -PAIR Conseil dont elles sont adhérentes.

Conclusions :

• Le coup de frein sur le crédit aux ménages se confirme. Durcissement des conditions de crédit et baisse du désir d’endettement des ménages se conjuguent pour freiner nettement le crédit habitat, alors que la production de crédit consommation est en souffrance depuis 2008.

• Les ménages puisent dans leur patrimoine financier entre autres pour se désendetter et pour nourrir la hausse des apports dans les opérations immobilières. De plus, la fiscalité croissante pesant les revenus financiers dans un contexte de gains de pouvoir d’achat très faibles, contraint aussi la masse des nouveaux placements financiers des ménages.

• Ainsi, malgré un taux d’épargne record, le taux de placements financiers exprimé en % du revenu disponible des ménages resterait inférieur à 8,% en 2012 comme en 2011, soit très en deçà de sa moyenne de long terme à 10% et des 12% des années fastes 2005-2007.

• Prise en ciseau par des flux de nouveaux placements limités et des baisses de valorisations des actifs financiers suite à la crise financière, la valeur du patrimoine financier des ménages aurait baissé en valeur en 2011 (-0,9%), pour atteindre 3 892 Md€.

• Dans le même temps le patrimoine non financier (très majoritairement immobilier) a progressé en valeur (+6,8%) porté par la hausse, certes ralentie, des prix de l’immobilier ancien.

• Au global, le patrimoine global des ménages a vu sa progression ralentir en 2011 à +4,2% contre + 8,8% en 2010. Il pèse 11 806 Md€ fin 2011 selon nos estimations.

• La faiblesse du recours au crédit continuera de pénaliser le marché des nouveaux placements financiers des ménages en 2012 et la concurrence entre les différents segments du marché (épargne liquide, assurance vie, OPCVM en direct, titres détenues en direct etc..) promet de rester intense.

Lire la suite...


Articles en relation