Connexion
/ Inscription
Mon espace

Contribution exceptionnelle sur l’ISF : la mesure de trop !

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

 

Par Meyer Azogui, président de Cyrus Conseil.

« Au-delà de l’augmentation continue de la pression fiscale, c’est l’instabilité de notre système qui devient usante et insupportable pour nos clients.
La contribution exceptionnelle sur le patrimoine change la donne en cours d’année et constitue clairement une mesure rétroactive qui ne porte pas son nom.
Avec cette mesure, le gouvernement AYRAULT a malheureusement donné le top départ d’une délocalisation forcée des clients les plus fortunés. Ces deux milliards d’euros risquent d’en coûter beaucoup d’autres à la France…

« 10.21% ! Ce serait le taux minimum de rentabilité pour couvrir l’inflation et la nouvelle fiscalité pour un contribuable qui serait taxé à 1.8% à l’ISF, 45% à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux de 15,5%. Ingérable !
Au-delà d’une solidarité bien admise par nos clients, ces nouvelles mesurent sont ressenties comme une remise en cause de la parole de l’Etat et portent les germes d’un exil annoncé. »

 

Lire la suite...


Articles en relation