Connexion
/ Inscription
Mon espace

Emerging Markets Select Value (Ignis AM)

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS
Ignis dévoile son fonds Emerging Markets Select Value

La politique d’investissement du fonds Ignis International Emerging Markets Select Value se focalisera sur l’allocation pays plutôt que sur la sélection de titres ou de secteurs

Les investissements seront principalement réalisés de manière indicielle à travers des index futures et des trackers

Contrairement à la plupart des véhicules investissant dans les pays émergents de manière globale, ce fonds adoptera une stratégie value plutôt que growth

Cette philosophie d’investissement s’appuie sur les résultats de la recherche d’Ignis qui montre que le prix des actions dans les marchés émergents est davantage lié aux conditions de marché plutôt qu’à des facteurs spécifiques aux entreprises

Ignis Asset Management présente le Fonds Ignis International
Emerging Market Select Value, une solution hautement différenciatrice dans le paysage des fonds marchés émergents. Le Fonds qui adoptera une stratégie top down et value sera géré à partir d’index futures et de trackers pour allouer activement ses capitaux sur les pays émergents les plus attractifs plutôt que sur des titres individuels.

Géré par James SMITH, Head of Global Funds, le Fonds utilisera le modèle quantitatif d’Ignis MASAM (Market and Sector Allocation Model) qui permet de classer les 22 pays de l’indice MSCI EM Free. Le Fonds pourra également investir sur des marchés frontières de manière sélective.

Sur la base de différents critères du modèle - valorisation, macros, techniques, rendement, politiques monétaires, momentum et qualité - ainsi que sur l’analyse de James SMITH et de son équipe, le Fonds prendra des positions sous-pondérées ou sur-pondérées sur ces marchés,
celles-ci pouvant être significatives. Ces positions seront réévaluées quotidiennement.

Les investissements seront réalisés principalement en utilisant des index futures et autres instruments de type « Delta 1 », tels que des trackers et, dans certains cas, des swaps. De fait, le Fonds visera à prendre des risques « pays » et non « entreprises ».

Typiquement, les pays considérés comme les plus attractifs pourront être sur-pondérés jusqu’à 5% par rapport à l’indice alors que les moins attractifs pourront faire l’objet d’une pondération nulle. Plutôt que de définir explicitement des objectifs de valorisation pour chaque marché en portefeuille, le Fonds attendra que ceux-ci retournent à la fair value calculée par le modèle.

La rotation du portefeuille devrait être inférieure à 50%. Dans la mesure où l’équipe de gestion ne dépend pas d’analystes sell side, les ordres ne supporteront généralement que des commissions d’exécution, ce qui devrait minimiser les coûts de transaction et ajouter au retour sur investissement.

James SMITH, Manager du Fonds Ignis Emerging Markets Select Value, commente: « Notre analyse montre que la variance du prix des actions sur les marchés émergents peut être majoritairement attribuée aux conditions de marché - en particulier, la perception d’un pays par les investisseurs - plutôt qu’à des facteurs spécifiques aux titres eux-mêmes. Le Fonds exploitera cette situation en utilisant notre modèle interne MASAM afin de faire des paris sur les pays plutôt que sur les sociétés ».

Il ajoute : « Les caractéristiques d’allocation du modèle impliquent que le Fonds aura également un biais value, à la différence de nombreux autres fonds marchés émergents qui visent généralement des valeurs de croissance. Nous croyons qu’en nous concentrant sur des opportunités de valeur relative et le principe du retour à l’équilibre, le Fonds surperformera et délivrera un alpha significatif à long terme. Le biais value du Fonds signifie également que celui-ci a toute sa place dans des portefeuilles marchés émergents qui détiennent des fonds orientés growth car c’est un bon moyen de diversification du risque ».

Avant l'adoption de cette nouvelle stratégie, le Fonds s’appelait Ignis International Emerging Markets. Il a été lancé en décembre 2005 et prenait des positions sur les actions plutôt que sur les pays.

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif

Au cours des douze semaines ayant précédé la mise à jour du 30 octobre dernier, notre sélection avait connu un trou d'air inhabituel. Grâce à un beau mois de janvier 2019, elle parvient à grappiller 0,4 %. Ce n'est pas spectaculaire, mais la période sous revue inclut une fin d'année 2018 calamiteuse. Si notre sélection de fonds de société de gestion entrepreneuriales s'est relativement bien comportée, c'est essentiellement à mettre au crédit de GemEquity. Le fonds s'est réveillé, dans le...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Tribune] Epargnants : jouer la carte du non-coté et de l'immobilier en 2019

Par Bertrand Tourmente, fondateur d'Althos Patrimoine Après une année 2018 chaotique sur les marchés financiers, les investisseurs vont devoir être sélectifs en 2019 pour faire fructifier leur épargne. Quels sont les placements à éviter ? Quels sont ceux, à l'inverse, à privilégier ? Nous vous proposons un rapide tour d'horizon des solutions et des placements à privilégier cette année. Pour tout épargnant désireux de bien gérer son épargne et, surtout, la faire fructifier, la priorité est...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Predictis noue un partenariat avec Gan Eurocourtage et lance Galya Retraite Madelin

Courtier en assurance français dans le secteur du Patrimoine, de la Retraite et de la Prévoyance, et leader sur le marché de l'assurance retraite Madelin, Predictis, présidé par Olivier Farouz, noue un partenariat avec Gan Eurocourtage, marque dédiée à la distribution d'assurance collective au sein de Groupama Gan Vie. Un partenariat de choix Dans un contexte de vieillissement de la population de plus en plus prégnant, la retraite devient un sujet phare en particulier pour les TNS...