Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Deux élus locaux deviennent actionnaires de Dexia pour dénoncer les emprunts toxiques.

Sébastien Pietrasanta, Député-maire d’Asnières et Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis sont devenus à titre personnel actionnaires de Dexia pour interpeller la banque sur les emprunts toxiques dont les deux collectivités sont victimes.

Vendredi 21 décembre à 11h, lors de la prochaine Assemblée Générale de Dexia à Bruxelles, ces deux élus locaux seront présents pour s’adresser aux actionnaires et aux dirigeants sur la responsabilité sociale de la banque vis-à-vis des 5000 communes françaises victimes de prêts toxiques. Depuis déjà plusieurs années, ces collectivités demandent à renégocier les taux des prêts qui se sont envolés et qui grèvent les budgets. En novembre dernier, la France et la Belgique ont décidé de réinjecter 5,5 Mds€ pour recapitaliser la Banque Dexia. Lors de l’AG, les actionnaires devront voter pour accepter ou non la recapitalisation.

Alors avant ce vote, les élus rappelleront à Dexia sa part de responsabilité et lui demanderont de revenir à la table des négociations afin qu’une solution soit trouvée ensemble pour sortir de l’asphyxie financière dans laquelle sont plongées les collectivités. Il est aujourd’hui inadmissible qu’elles doivent priver leurs administrés de services publics pour rembourser ces emprunts toxiques alors qu’elles sont déjà frappées de plein fouet par la crise financière.

Cette action s’inscrit dans une démarche globale des deux collectivités pour protéger les intérêts de leurs administrés.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation