Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Les loyers des meublés parisiens s’autorégulent

Selon le Baromètre de la location meublée de Lodgis, avec une hausse limitée à 0,17% sur l’année 2012, les loyers des meublés parisiens ont fait preuve d’une grande sagesse. C’est très nettement moins que l’IRL (l’indice de référence des loyers), qui a augmenté de 1,88% sur un an au 4e trimestre 2012 mais également moins que la hausse des loyers des locations nues, qui ont progressés de 0,70%.

Sur un an, les loyers des meublés progressent de 1,40% dans les arrondissements les plus recherchés (1er à 8ème) mais ils approchent de la stabilité dans l’ouest Parisien (+ 0,82%) et se replient nettement dans les arrondissements hors centre (- 1,60%). 

A 80%, les locataires en meublé arrivés dans la capitale au cours du 4e trimestre 2012 sont venus :

- pour suivre des études à 30%

- pour des raisons professionnelles à 50%. Cette dernière raison atteste du besoin grandissant des entreprises qui cherchent à loger temporairement certains de leurs personnels, en déplacement de moyenne ou longue durée (stages, formations, missions, salons, etc.), dans des conditions moins onéreuses que l’hôtel.

- pour les 20% restants, les raisons de leur séjour en meublé parisien sont variables : des travaux dans leur logement habituel, des motifs familiaux (séparation, divorce), la nécessité d’assister un proche hospitalisé, etc.

L’attractivité parisienne ne se dément pas pour la clientèle internationale : si les nouveauxlocataires en meublé du 4e trimestre 2012 viennent deFrance à 32%,  le reste du monde représente 68%. L’UnionEuropéenne constitue la première provenanceétrangère (31%), devant l’Asie (12%), l’Amérique du Nord (10%) et l’Amérique du Sud (7%).

La répartition globale se décompose donc à peu près en trois tiers : France, Europe hors France et reste du Monde.

 

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation