Connexion
/ Inscription
Mon espace

71% des Européens déclarent ne pas avoir vraiment les moyens de consommer.

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Pour faire face à une crise qui dure, les Européens adoptent de nouveaux comportements de consommation alternatifs. Une tendance va s’accélérer au cours des prochaines années. Conclusions de L’Observatoire Cetelem 2013 indiquent que ces phénomènes relativement récents ont vocation à prendre de plus en plus d’importance dans les années qui viennent.

Les contraintes économiques durables, la prise en compte grandissante des critères sociaux et environnementaux, ainsi que les évolutions technologiques permanentes font que les comportements alternatifs vont prendre de plus en plus d’importance.

Le consommateur en mode alternatif

- éviter de payer quand cela est possible en partageant et en échangeant :52%

- avoir recours à l’achat groupé : 62%

- acheter et revendre des produits d’occasion : 63%

- louer au lieu d’acheter (matériel bricolage par exemple) : 33%

- acheter directement au producteur : 82%

Comme toute mutation, cette consommation alternative peut être perçue comme une menace pour les modèles existants. En réalité, elle constitue une formidable opportunité pour celles et ceux qui sauront proposer des services correspondant aux aspirations nouvelles des consommateurs Européens.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation