Connexion
/ Inscription
Mon espace

Risque de chute de cours et potentiel de hausse

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

- Le risque de chute du cours domine, mais il y a un potentiel de hausse

- Un podcast des perspectives économiques est disponible


L'incertitude dans l'économie confirme des perspectives moins importantes de la croissance économique et une reprise plus lente que la normale, selon les perspectives économiques pour août 2010 publiées aujourd'hui par le groupe Economics & Mortgage Market Analysis de Fannie Mae. Les prévisions sont de 2,5 pour cent pour la deuxième moitié de 2010, avec une accélération en 2011. Il est prévu que les activités liées au logement, un élément central de la reprise, resteront au même niveau pour le restant de l'année, dû à un nombre plus important que prévu de ventes reporté au deuxième trimestre. Des taux hypothécaires fixes des plus bas en 30 ans, projetés à une moyenne de 4,5 pour cent pour 2010, devraient relancer les activités de refinancement mais ils ne seront pas assez bas pour déclencher un boom de refinancement.

<< L'incapacité du secteur financier, des entreprises et des ménages à déterminer les probabilités des événements de l'horizon économique rend difficile la tâche qu'est la planification de l'avenir >>, a déclaré l'économiste en chef de Fannie Mae, Doug Duncan. << Il est particulièrement difficile de savoir comment l'économie évoluera vu les changements récents et à venir de la politique. Les bénéfices d'entreprises sont solides mais l'incertitude à propos des coûts de main d'oeuvre dans l'avenir entrave les recrutements à court terme. Dans leur stratégie afin de garder des taux d'intérêt à long terme réduits, la Réserve fédérale réinvestit les TACI qui arrivent à échéance dans des trésoreries, mais l'incertitude sur la réforme du secteur financier contraint la disponibilité de crédit. Les consommateurs baissent leur niveau d'endettement et se positionnent afin de réduire leur consommation, mais ils font face à de l'incertitude par à rapport à l'emploi et le renouvellement ou l'expiration des réductions dans les taxes >>, indique Monsieur Duncan. << Les possibilités avantageuses sont là, mais les secteurs clés sont réticents quant à leur contribution utile à l'expansion. >>

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...