Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Prix Morningstar des Gérants Européens de l’Année, édition 2013.

Les prix Morningstar des Gérants Européens de l’Année reposent sur l’expertise de l’équipe de recherche européenne Morningstar. Ils permettent d’identifier les gérants basés en Europe ayant fait preuve d’excellence dans leur performance l’année dernière et dans l’alignement de leurs intérêts sur ceux des investisseurs sur le long terme.

Ces récompenses sont décernées selon trois catégories :

- Gérant Européen de l’Année : Actions Européennes
Nigel Bolton pour les fonds BFG European et BGF European Focus (Note Silver) 

- Gérant Européen de l’Année : Actions Internationales
Rajiv Jain pour les fonds Vontobel Emerging Markets Equity et Vontobel Global Value (Note Silver) 

- Gérant Européen de l’Année : Obligations Euro
Paul Read et Paul Causer pour le fonds Invesco Euro Corporate Bond (Note Silver)

Extraits des commentaires de Chris Traulsen, CFA, Directeur de la Recherche pour l’Europe chez Morningstar, de ces résultats :

« Nigel Bolton a constitué l’une des équipes les plus solides sur les actions européennes. La clef de ce succès est la loyauté qu’il a su inspirer à son équipe, dont certains de ses membres l’ont suivi lorsqu’il est parti de SWIP pour BlackRock et sont restés à ses côtés dans l’équipe jusqu’à aujourd’hui. Sa nomination récente en tant que Chief Investment Officer pour les zones de l’Europe, Moyen-Orient, Afrique et de l’Asie démontre ses grandes qualités de leadership…»

 « Rajiv Jain recherche des sociétés de grande qualité en croissance forte et régulière, où il peut vraisemblablement prévoir avec beaucoup d’assurance leurs résultats sur les cinq prochaines années. Cette approche prudente amène généralement à investir dans des titres bénéficiant d’une marque leader auprès des consommateurs et dans des multinationales ayant une forte présence sur les marchés émergents… »

 « Paul Read et Paul Causer rappellent une fois de plus pourquoi ils constituent un duo gagnant, en évoluant avec un certain succès dans l’une des périodes les plus difficiles pour les investissements sur le crédit. Malgré un large consensus peu favorable au pire moment de la crise financière, les gérants ont su garder leur sang-froid en maintenant leur exposition aux obligations financières, voire même en défiant le consensus en augmentant cette exposition par la suite…»

Lire la suite...


Articles en relation