Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] Un point sur l'inflation américaine

Commentaire d’Axel Botte, Stratégiste international chez Ostrum AM sur l’inflation américaine

L’inflation américaine (CPI) ressort au niveau des attentes à 6,5% sur un an en décembre. La baisse mensuelle de l’indice des prix se chiffre à 0,1%m. L’énergie contribue négativement (notamment l’essence) mais le gaz domestique (+3%m) ne reflète pas encore la diminution des prix observée sur les marchés à terme. En conséquence, l’électricité se renchérit d’1%m en décembre. L’inflation hors énergie et alimentaire est en hausse de 0,3%m en décembre et atteint 5,7% sur un an. La désinflation reste freinée par le logement qui intègrera avec plusieurs mois de retard l’ajustement déjà visible des loyers et des prix de l’immobilier (au travers des loyers imputés aux propriétaires). Les prix des services de santé qui ont beaucoup diminué en octobre-novembre se stabilisent. Les voitures d’occasion baissent malgré une légère hausse des prix dans les enchères de voitures d’occasion en décembre.

Ainsi, la désinflation se poursuit au rythme attendu. Le marché reste persuadé que la Fed ne relèvera pas ses taux autant qu’elle ne l’indique dans les projections de décembre. Moins de hausses de taux crée une dynamique de marché favorable au risque (actions, crédit et duration incluse) sur fond de baisse du dollar. Cependant, on ne peut exclure que la réouverture de la Chine n’induise un rebond précoce des prix du pétrole. L’amélioration des perspectives est déjà visible sur les prix des métaux industriels. Dans ce cas, les anticipations de marché reconvergerait vers les niveaux indiqués par le FOMC… avec, à la clé, un risque de correction boursière.

Lire la suite...


Articles en relation