Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Placement] Le label ISR pour le fonds parisien de MARK

Le gestionnaire de fonds immobiliers paneuropéen MARK, qui gère 10 Mrds€ d'investissements immobiliers en Europe, obtient le label ISR pour son fonds parisien 100% Value Add MPUR.

Créé en 2016 par le ministère de l'Économie et des Finances du gouvernement français, le label ISR est attribué aux fonds qui démontrent des résultats concrets et mesurables d'investissement socialement responsable.

Il a été étendu à l'immobilier en 2020, et mis à disposition des fonds qui mènent la rénovation de bâtiments obsolètes pour atteindre de meilleurs standards d'isolation et de performance énergétique.

Le label a été attribué au Fonds MPUR, géré avec les plateformes françaises d'investissement et de développement de MARK : Stepling et Assembly. Avec 750 M€ de valeur d’actifs visés, la stratégie du fonds est d'acquérir des bâtiments avec une localisation prime mais obsolètes ou sous-exploités afin de les redévelopper en immeubles à usage mixte avec des caractéristiques ESG inégalées. 

Le label a été accordée après une évaluation rigoureuse, par l’organisme certificateur indépendant AFNOR, de la stratégie de MPUR, reposant sur six piliers :

1/ Régénération urbaine : 100% des bâtiments acquis par le fonds seront obsolètes et feront l'objet d'un repositionnement fonctionnel, technique et environnemental pour en faire des actifs durables de dernière génération en intégrant la mixité des usages.

2/ Réduire l'impact carbone des actifs restructurés lors des phases de travaux et d’exploitation. Préserver et valoriser au maximum l'existant pour favoriser l'économie circulaire en réutilisant les matériaux et favoriser l'approvisionnement en circuits courts.  L'objectif est d'obtenir le label BBCA sur l'ensemble du portefeuille, ce qui ferait de MPUR l'un des seuls portefeuilles d'actifs présentant cette caractéristique

3/ Prise en compte systématique de la biodiversité dans les bâtiments développés : 100% des actifs feront l'objet d'une étude écologique pour évaluer le potentiel de biodiversité et au moins 50% des actifs du portefeuille intégreront de nouvelles surfaces végétalisées. Le fonds contribuera à l'amélioration de la qualité de l'air dans la ville et à la lutte contre le pic de chaleur, conformément à l'objectif de végétalisation de la ville de Paris.

4/ La sobriété énergétique en améliorant la performance énergétique des actifs : Sur l'ensemble des bâtiments, MARK visera à réduire les consommations en phase d'exploitation de 60% d'ici à 2030. Elle vise cet objectif dès la livraison du bâtiment afin de les rendre compatibles avec les exigences du décret tertiaire Objectif 2050. Il intégrera des systèmes énergétiques efficients et intelligents et sensibilisera les parties prenantes et notamment les futurs utilisateurs à cet objectif de sobriété énergétique.

5/ 100% de Green Loans sur les projets : Inclure les partenaires bancaires dans une démarche de finance durable et démontrer les vertus ESG des investissements, où un audit externe indépendant valide l'ambition ESG du projet.

6/ Trouver une organisation solidaire pour occuper le bâtiment jusqu'au début des travaux : Ceci est en partie illustré par le travail de MARK avec l'association CASP au sein du projet Grand Opéra, où un centre d'hébergement pour des femmes et des enfants en situation de précarité et de vulnérabilité a été créé. Cela a permis d'héberger 127 familles dans ce lieu inattendu pendant la phase de développement de l'actif, soit pendant près d'un an.

En juillet dernier, MPUR a fait l'acquisition de l'ancien siège du journal Libération, qui sera transformé en un immeuble de bureaux ultramoderne de 6 000 m² présentant des caractéristiques de pointe en termes d’ESG, de commodités et de technologies.

Pour Philippe Bidaud, Managing Director de MARK pour la France et membre du Directoire : « La labélisation ISR de notre premier fonds parisien est une reconnaissance de l'impact positif de nos investissements sur l'environnement. L'obtention de ce label ISR n'est possible que grâce à une stratégie ESG robuste, soutenue par une méthodologie de notation et un reporting aux différentes parties prenantes du projet. Nous sommes fiers que MPUR porte ces valeurs extra-financières essentielles pour la société d'aujourd'hui et de demain. »

De son côté, Marvin Marciano, Directeur des investissements de MPUR, rappelle : « MPUR a défini sa raison d'être qui garantit l'application d'une stratégie ESG et d'un ensemble de principes clairs tout au long du processus d'investissement et de redéveloppement. Notre modèle verticalement intégré avec notre développeur Assembly permet à nos équipes d’investissement et de développement de travailler main dans la main tout au long du cycle de vie des actifs, du sourcing à la livraison des immeubles.
L’inclusion croissante des critères ESG pour les investisseurs, prêteurs et locataires, associée à l’évolution de la règlementation environnementale accéléreront la polarisation du marché entre les actifs aux caractéristiques ESG les plus avancées et les autres. »

Parmi les actifs redéveloppés par MARK au cours de ces dernières années, on retrouve :

- Pershing Hall, un ancien hôtel particulier des années 1920 repositionné en un actif Prime à usage mixte (commerce de détail, restauration et bureaux), qui abrite désormais la marque new-yorkaise de streetwear KITH et le brunch new-yorkais expert Sadelle’s. Il a été vendu à Allianz cette année.

- Toko, l'ancien siège social parisien de Yahoo que MARK a réaménagé en un projet mixte de co-living et de co-working par DWS et La Française REM.

- Grand Opera (Paris 09), l'ancien hôtel W que MARK a réaménagé en un projet à usage mixte avec des espaces commerciaux et des bureaux.

Lire la suite...


Articles en relation