Connexion
/ Inscription
Mon espace
Placements
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Placement] Les produits structurés, des actifs trop souvent négligés dans les portefeuilles d’actifs ?

Le point avec Antoine Le Rouzic, conseiller financier chez Vaneau Gestion Privée

Qu’est-ce qu’un produit structuré ?

Depuis une vingtaine d’année, le grand public a pu connaître ou découvrir les produits structurés, qui étaient autrefois plus communément appelés « Fonds à Formule ». Auparavant, ils étaient destinés à une clientèle très aisée, mais ils se sont progressivement démocratisés, même chez les ménages modestes.

Les produits structurés sont des produits financiers non côtés, dont le montage est réalisé par des organismes financiers, notamment les banques. Ce sont des produits relativement complexes, dont les rendements sont souvent corrélés à un indice boursier. Ces produits fonctionnent avec des conditions et une formule de calcul est définie dès le départ. Par exemple, un produit structuré peut se baser sur l’Eurostoxx 50 (indice boursier regroupant les 50 sociétés avec les plus grandes capitalisations boursières de la Zone Euro) ; la formule pourrait être, « dès que l’Eurostoxx 50 progresse positivement », l’investisseur récupère sa mise, et gagne 15% de rendement.

Ce qui est intéressant avec ces produits, c’est qu’ils sont extrêmement flexibles, et qu’ils disposent pour la plupart d’une barrière de protection limitant la perte en capital.

Comment souscrire à un produit structuré ?

Les produits structurés peuvent être détenus au travers d’un PEA, d’une Assurance-vie, d’un PER (Plan Epargne Retraite), en direct, ou encore par le biais d’un compte-titres. Afin de souscrire à un produit structuré, il conviendra de vérifier leur disponibilité en fonction du contrat, et de l’assureur derrière ce contrat. En effet certains organismes détiennent l’exclusivité sur certains produits structurés. D’ailleurs, même certains cabinets de gestion de patrimoine développent ce que l’on appelle des produits structurés dédiés. Plus précisément, le cabinet choisi le sous-jacent, les indices, les garanties, etc.

Pourquoi souscrire à un produit structuré ?

L’année 2022 est une période charnière pour les marchés financiers et immobiliers. En effet, la grande majorité des classes d’actifs ont subi des baisses significatives depuis le début de l’année. Ces baisses apportent bien évidemment leur lot d’opportunités. Toutefois, la stratégie préconisée en cette fin d’année est d’investir avec prudence. Et certains produits structurés suivent particulièrement cette ligne directrice. En effet, certains produits offrent des rendements intéressants, tout en faisant bénéficier à l’investisseur de garanties en capital. De nombreux investisseurs sont encore positionnés sur du fonds Euro, dont les rendements sont en berne depuis quelques années. Certains produits structurés représentent donc une excellente alternative à ces investissements peu fructueux, tout en apportant la même garantie en capital, mais des rendements supérieurs.

Est-ce très risqué d’investir sur cette catégorie d’actifs ?

Il existe une très grande variété de produits structurés. Certains d’entre eux sont en effet très risqués, mais certains disposent de garanties en capital intéressantes. Sur la période qui a été définie au départ, oscillant généralement entre 2 et 10 ans, le capital peut être garanti à hauteur de 100%. Pour conclure, pour s’assurer qu’un produit structuré convient à votre situation patrimoniale et votre appétence au risque, il faudra regarder deux éléments primordiaux : le sous-jacent et le mécanisme de garantie en capital.

Lire la suite...


Articles en relation