Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] Aucune grande classe d'actifs n'a été épargnée par les flux sortants en septembre

Morningstar publie le rapport European Asset Flows Commentary sur l’évolution des encours des fonds ouverts et des ETF domiciliés en Europe pour le mois de septembre 2022.

Extrait du rapport par Valerio, Baselli, Senior Editor au sein de l’équipe Recherche Editoriale de Morningstar

Toutes les grandes classes d'actifs ont connu des flux sortants durant le dernier mois du troisième trimestre. Les fonds d'actions ont connu leur pire trimestre en termes de taux de croissance organique depuis le quatrième trimestre 2011.

Les principaux points à retenir

  • Les fonds à long terme domiciliés en Europe ont connu 66 milliards d'euros de sorties nettes en septembre 2022, le pire résultat mensuel en termes de flux depuis mars 2020. Les fonds monétaires ont perdu 30 milliards d'euros. Les actifs des fonds à long terme domiciliés en Europe sont tombés à 10 272 milliards d'euros à la fin du mois de septembre 2022, contre 10 960 milliards d'euros au 31 août.

  • Les fonds d'actions et obligataires ont subi des sorties nettes de 27 milliards d'euros chacun. Dans l’univers actions, les stratégies actives et passives ont suivi la même tendance. Les fonds obligataires passifs sont restés en territoire positif.

  • Les fonds d'actions ont eu un taux de croissance organique négatif de 1,12% au cours du trimestre, le pire résultat trimestriel depuis le quatrième trimestre 2011. (Ils avaient connu un taux de croissance organique négatif de 0,98 % au premier trimestre 2020).

  • Les fonds à long terme classés dans l'article 8 de la SFDR ont perdu 25 milliards d'euros, tandis que les produits de l'article 9 ont attiré 5,5 milliards d'euros au cours du mois. Ce dernier groupe a été en mesure d'afficher un taux de croissance organique positif au troisième trimestre (3,31%), tandis que le premier a enregistré un taux de croissance organique négatif de 0,70% au cours de la même période.

  • Les fonds d'obligations d'État en dollars US ont enregistré la plus forte collecte nette parmi les catégories Morningstar, pour un montant de 4,5 milliards d'euros en septembre. A l’opposé, les fonds d'obligations des marchés émergents ont connu les rachats nets les plus importants (4,5 milliards d'euros).

  • Mercer Global Investments est arrivé en tête des gestionnaires d’actifs avec la plus forte collecte suivi par CaixaBank et Swedbank.

  • BlackRock, Insight Investment Management et Amundi ont subi les plus gros rachats sur le mois.

  • L’iShares MSCI USA ESG Enhanced ETF est arrivé en tête de la collecte du mois (produits monétaires exclus), l’UBS FS MSCI ACWI SF ETF a expériencé la plus importante décollecte.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation