Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Rebond de l’immobilier haut de gamme à Paris avec les clientèles russe, chinoise et moyen-orientale

Depuis le début de l'année 2013, le marché est très actif à Paris et en région parisienne, vendeurs et acheteurs étant devenus plus raisonnables. Un marché à plusieurs vitesses selon Barnes :

-  Le marché des biens inférieurs à 2 M€ reste attractif alors que les transactions de biens supérieurs à ce prix connaissent une forte baisse. Le prix moyen des biens vendu par Barnes est passé de 1 800 000 € en 2012 à 1 500 000 € aujourd’hui.

-  Les biens d'exception situés dans les meilleurs immeubles des beaux quartierset disposant de belles vues sur la Seine ou sur les monuments et jardins de Paris sont toujours très recherchés par une clientèle internationale fortunée. Barnes enregistre une augmentation de 30% de ventes par rapport à 2012 avec un stock de biens à vendre en hausse de 50%.

-  L’immobilier haut de gamme : alors que la clientèle européenne a quasiment disparu. Les Russes, Les Chinois et les Moyen-Orientaux restent présents. Les acquéreurs venant de Russie et de la Communauté des états indépendants (principalement : Ukraine, Biélorussie, Kazakhstan, Ouzbékistan) sont généralement des Patrons de PME, réalisant des achats entre 1 M€ et 10 M€ essentiellement à Paris (Rive gauche, 8ème, 16ème et 17ème), sur la Côte d’Azur (Cannes, Villefranche, Beaulieu, Saint-Jean-Cap-Ferrat et Saint-Tropez) et dans les stations des Alpes (Courchevel, Chamonix et Megève).

Les Saoudiens recherchent un bien prestigieux, une belle adresse (Foch, Montaigne), un achat « plaisir ».

Les Qataris privilégient les investissements avec rendement de 5%.

2012 a été l’année de l’accélération des demandes de Chinois en recherche de biens immobiliers de prestige. Plus d’une cinquantaine de Chinois ont contacté Barnes sur des biens aussi différents que des vignobles dans le bordelais, des châteaux dans le Sud et dans la Vallée de la Loire, des golfs partout en France, des hôtels particuliers à Paris, des appartements avec terrasse disposant d’une vue imprenable sur un monument… « Les Chinois recherchent dans l’immédiat, essentiellement des propriétés style vignobles et haras, mais il parait probable que, dans un 2ème temps, ils souhaitent également acquérir un pied-à-terre de prestige à Paris. » précise Thibault de Saint Vincent, Président de Barnes.

Lire la suite...


Articles en relation