Connexion
/ Inscription
Mon espace

Au moins 20 millions de personnes sont surendettées au sein de l'UE.

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS
"Considérant les taux de chômage en augmentation, on peut s'attendre à ce que le nombre de personnes ayant des problèmes d'endettement augmente de manière considérable au cours des prochains mois, explique Hans Grohs, Président de l'ECDN, alliance de plus de 40 organismes de conseil en dettes, d'agences des consommateurs et de chercheurs. Les investissements en vue de prévenir et de lutter contre le surendettement ont à peine été inclus dans les milliards d'euros dépensés sur des mesures imaginées pour lutter contre la crise actuelle. Des mesures ont été mises en place pour aider les entreprises à accéder au financement et à réduire la paperasserie en vue de survivre à la crise et ainsi réduire le chômage. Ce sont des mesures efficaces pour la prévention du surendettement, mais d'autres sont requises".

En 2008, l'ECDN a lancé un jour d'action européen sur l'inclusion financière devant se tenir le 31 octobre de chaque année. "Cette année, nous enverrons une lettre à tous les chefs d'états, la Commission européenne et les Membres du Parlement européen pour leur rappeler que de nombreux pays d'Europe manquent encore de réglementations et de législations en termes de dettes, ainsi que de services de conseil spécialisés en dettes et de lois et réglementations de crédit responsables des prêts, car nous souhaitons créer une approche européenne coordonnée pour lutter contre ces problèmes".

La lettre de l'ECDN inclut des recommandations concrètes pour renforcer l'inclusion financière en introduisant et en améliorant les services de conseil et législations de règlement des dettes, le droit à un compte bancaire et l'accès à des services bancaires adéquats, l'installation de lignes directrices de crédit responsable, l'investissement dans l'éducation financière et une meilleure collecte des données sur le surendettement et dans un dialogue continu et structuré de tous les actionnaires.

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Predictis noue un partenariat avec Gan Eurocourtage et lance Galya Retraite Madelin

Courtier en assurance français dans le secteur du Patrimoine, de la Retraite et de la Prévoyance, et leader sur le marché de l'assurance retraite Madelin, Predictis, présidé par Olivier Farouz, noue un partenariat avec Gan Eurocourtage, marque dédiée à la distribution d'assurance collective au sein de Groupama Gan Vie. Un partenariat de choix Dans un contexte de vieillissement de la population de plus en plus prégnant, la retraite devient un sujet phare en particulier pour les TNS...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...