Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Jouez la sécurité : 5 raisons de ne pas télécharger des jeux piratés

Les jeux sont amusants jusqu'à ce qu'ils soient piratés, et ce n'est qu'un des risques liés au téléchargement
de jeux piratés.

Par Benoit Grunemwald, Expert en Cyber sécurité chez ESET France

Les revenus du marché mondial des jeux vidéo devraient augmenter de près de 11% cette année pour atteindre près de 209 Mrds$. Mais quand on voit une telle croissance, de tels revenus et de tels utilisateurs concentrés au même endroit, il y a généralement des gens qui cherchent à en profiter. C'est là qu'intervient le piratage. Tout comme pour les films, les émissions de télévision, la musique et les autres contenus numériques, il existe un marché florissant pour les titres de jeux vidéo qui ont été « craqués » afin que tout le monde puisse les utiliser gratuitement. Le piratage sévit sur toutes les plates-formes, qu'il s'agisse de jeux sur PC, sur appareils mobiles ou sur consoles. Il est difficile de dire avec certitude si le piratage a réellement un impact sur le commerce mondial des logiciels de jeu légitimes. Cependant, ce qui est clair, c'est que le téléchargement et l'exécution d'une copie piratée peuvent vous exposer à de multiples risques des amendes de pénalité aux malwares dangereux.

Que sont les jeux piratés ?

Il existe peu de données sur la taille du marché des jeux piratés. Mais nous savons à quel point le marché légitime est important. Le mobile devrait dominer dans les années à venir. On estime qu'il générera 180 Mrds$ en 2021, soit plus de la moitié (52%) du total mondial, ce qui laisse supposer que les taux de piratage y sont relativement élevés. Dans sa forme la plus simple, les jeux piratés sont ceux qui ont été « craqués » en contournant la gestion des droits numériques (DRM), une technologie conçue pour protéger les contenus protégés par le droit d'auteur. Ce faisant, ils permettent aux utilisateurs d'accéder aux titres et d'y jouer sans payer leurs développeurs ou distributeurs. Souvent, les titres les plus demandés font l'objet d'un tel traitement dès qu'ils sont disponibles à la vente, mais il arrive aussi que des pirates se procurent et distribuent des copies gratuites avant la date de sortie officielle.

5 raisons de se tenir à l'écart des jeux piratés

  1. Les Malwares

Les acteurs de la menace utilisent un jeu populaire et l'attrait d'un contenu gratuit pour encourager les utilisateurs à télécharger des logiciels malveillants. Ils peuvent le faire en partageant des messages sur les médias sociaux, en envoyant des emails de phishings, ou même en optimisant les moteurs de recherche de leurs sites Web ou des torrents P2P. Souvent, les logiciels malveillants ont été conçus pour contourner les filtres de sécurité traditionnels ou pour obliger l'utilisateur à désactiver complètement son logiciel anti-malware. En outre, ils demandent généralement des autorisations excessives pour s'exécuter. Les malwares peuvent également être cachés dans des mods, des fichiers supplémentaires nécessaires pour continuer à jouer.
Propagé principalement par des jeux piratés, ce malware a notamment volé plus d'un million d'adresses électroniques uniques et 26 millions d'identifiants de connexion. Les autres types de malwares couramment diffusés par les jeux piratés sont les suivants. Les malwares de cryptomining, qui peuvent faire tomber en panne l'appareil de la victime et faire grimper les factures d’énergie. Les enregistreurs de frappe et les voleurs d'informations conçus pour récupérer toutes sortes d'informations personnelles sur les machines et appareils. Les ransomwares, qui vous bloquent l'accès à votre machine et exigent une rémunération.

  1. Adware

Les logiciels publicitaires peuvent être une nuisance pour les utilisateurs de PC et de téléphones portables. Des fenêtres pop-up et de nouvelles fenêtres de navigateur inondent la victime d'un torrent de vidéos et de publicités statiques, rendant l'utilisation normale de l'appareil ou du PC de plus en plus difficile. En 2020, 21 applications de jeux ont été expulsées de la boutique Google Play parce qu'elles contenaient des logiciels publicitaires intrusifs.

  1. Le jeu ne fonctionne pas comme prévu

Les jeux piratés peuvent sembler être un excellent moyen d'accéder gratuitement à des titres recherchés. Mais la réalité est souvent bien différente. Le jeu peut ne jamais fonctionner correctement sur votre PC, votre console ou votre appareil. Il peut y avoir des bugs ou des problèmes de fonctionnement qui nuisent gravement à ses performances. Il peut être incomplet, ou tout simplement cesser de fonctionner après un certain temps, si ses développeurs effectuent des contrôles continus de l'enregistrement du logiciel. Dans d'autres situations, il peut y avoir des problèmes de compatibilité. Par exemple, si les utilisateurs essaient d'ajouter des logiciels piratés à leur bibliothèque Steam, ils seront identifiés comme des jeux non-Steam et ne pourront pas accéder à toutes les fonctionnalités de la plateforme.

  1. Une interdiction de la plateforme de jeu

Il est également possible que le développeur légitime soit en mesure de retrouver la trace des logiciels piratés sur des appareils et des PC spécifiques et d'établir une liste noire partielle ou permanente des comptes associés. Il s'agit d'un risque particulier pour les plateformes de consoles de jeux comme la Xbox, où les fournisseurs ont été extrêmement proactifs dans ce domaine par le passé.

  1. Vous attirez les forces de l’ordre

Enfin, il est important de rappeler que l'utilisation de contenus de jeux piratés est illégale. Vous risquez des amendes, voire une peine de prison, si l'utilisation de logiciels piratés peut être retracée.


Principaux conseils pour éviter les risques liés aux jeux

Le choix le plus évident est d'éviter les sites de torrents et de toujours acheter des jeux vidéo dans les magasins officiels. Vous réduirez ainsi les risques de logiciels malveillants et publicitaires, de mauvaises expériences de jeu et de potentiels problèmes juridiques. Voici d'autres conseils essentiels pour rester en sécurité.
- Tout d’abord, exécutez toujours un logiciel anti-malware d'un fournisseur réputé sur tous les PC et appareils. Ne le désactivez jamais.
- Ensuite, vérifiez les paramètres de sécurité recommandés sur toutes les plateformes de jeu que vous utilisez, comme Steam, Twitch et Discord.
- Enfin, ne cliquez jamais sur les liens dans les emails non sollicités. Visitez toujours le site Web légitime du développeur ou la marketplace de référence, comme Apple App Store ou Google Play.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation