Connexion
/ Inscription
Mon espace

Repetto, Lingenheld, Moret Industries : lauréats des Grands Prix ETI et Entreprises Patrimoniales

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Pour sa 12ème édition, le jury des grands prix des entreprises patrimoniales et des ETI, en partenariat avec le FSI et la Banque Palatine, a choisi de distinguer trois acteurs aussi incontournables que dynamiques de notre tissu économique national !

Ces grands prix visent à mettre en lumière l’excellence éthique et entrepreneuriale, fondée sur des critères tels que la capacité d’innovation, l’ouverture d’une entreprise sur le monde, la gestion irréprochable de la qualité, l’approche de la transmission et les mesures prises pour garantir la pérennité et la croissance de long-terme de l’entreprise. Créés en 2001 par ASMEP-ETI, le syndicat des Entreprises de Taille Intermédiaire et des entreprises patrimoniales, les Grands Prix ont pour vocation de promouvoir et de valoriser l’image, les valeurs et l’importance des entreprises patrimoniales et des ETI françaises.

Le FSI a fait des ETI le coeur de son action. Investisseur de long terme et patient, il a démontré sa capacité à accompagner les projets industriels de nombreuses ETI en conciliant performance économique et responsabilité sociale.

Actionnaire actif, le FSI se positionne avant tout comme un partenaire de confiance non intrusif de l’entreprise qu’il accompagne, bien au-delà de l’apport de fonds, dans la définition et la mise en oeuvre de sa stratégie. Le partenariat noué par le FSI avec l’ASMEP / ETI est le symbole de son engagement en faveur des ETI.

Pour Pierre-Yves DREAN, Président du Directoire de la Banque Palatine : « Ce partenariat prolonge les initiatives de la Banque Palatine en faveur des ETI. Au-delà d’être un financeur actif de l’économie, la Banque Palatine donne la parole depuis plusieurs années aux dirigeants avec notamment le Cercle Palatine des ETI, l’Observatoire Performance PME/ETI et les reportages Ambitions d’Entrepreneurs chaque dimanche sur i>TELE. Il est donc tout naturel que la Banque Palatine s’associe aux Grands Prix des Entreprises Patrimoniales et des ETI qui met à l’honneur les ETI, dont l’économie française a tant besoin ! ».

Cette année, le jury, présidé par Yvon GATTAZ, Président d’ASMEP-ETI ainsi que par Jean-Yves GILET, Directeur général du FSI, et Pierre-Yves DREAN, Président du Directoire de la Banque Palatine, a remis trois prix distincts :

--‐ Le prix ASMEP-ETI/FSI « Innovation et stratégie industrielle » a été remis au Groupe Moret Industries.

Fondé en 1868 par Lucien Moret et actuellement présidé par son arrière-arrière petit neveu Jérôme DUPREZ, Moret Industries est aujourd’hui l’un des fleurons de l’industrie française. A travers ses activités – la branche « Pompes industrielles » avec l’entité Ensival Moret et la branche « Process industriels » avec l’entité Maguin, le groupe se distingue notamment par un haut niveau de compétences et de technologie, façonné par 140 années de développement et de succès, basées sur la rencontre entre des savoir-faire maitrisés et des nouvelles demandes d’un marché industriel exigeant et en pleine révolution énergétique.

--‐ Le prix ASMEP-ETI/Banque Palatine « Pérennité et transmission » a été remis au Groupe Lingenheld.

Fondé en 1925 par Florent LINGENHELD, le Groupe LINGENHELD est situé à Dabo en Moselle. Sa direction est toujours assurée par la famille LINGENHELD : Georges LINGENHELD est Président et son fils Franck Directeur général. Le Groupe LINGENHELD emploie actuellement 440 personnes et réalise un C.A. de 115 M. Son secteur géographique d'évolution s’étend sur tout l’Est de la France. Ses principales activités sont les travaux publics – terrassements, routes, assainissement – et l’environnement – traitement et valorisation des déchets, traitement de terres polluées. LINGENHELD s’est en effet diversifié en créant en 1986 sa filiale, LINGENHELD ENVIRONNEMENT (qui représente environ 20 % du CA) et qui traite chaque année près de 300.000 tonnes de déchets minéraux (gravats, sables, boues de stations d'épuration…). Les autres activités d’aménagement, de désamiantage et de démolition bénéficient de cette diversification sectorielle et géographique. Alliant techniques de pointe et savoir-faire rigoureux, LINGENHELD est l’illustration d’une ETI qui a su rester indépendante et familiale, en anticipant les problématiques liées à la transmission.

- Enfin, le jury a choisi cette année de distinguer par un prix « coup de coeur » le Groupe Repetto.

Fondée par Rose REPETTO en 1947 et présidée aujourd’hui par Jean-Marc GAUCHER, la marque Repetto se positionne comme la référence du le monde de la danse. Diversifiée dans la confection de chaussures de ville, puis du prêt-à-porter à partir de 2012, la marque est désormais distribuée dans le monde entier grâce à de nombreux points de vente.

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...