Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] « Pictet AM conclut un partenariat de recherche de quatre ans sur la biodiversité »

Pictet Asset Management (Pictet AM) a été sollicité pour participer, en tant que membre fondateur, à un nouveau programme international de recherche mené sur quatre ans, dont le but est d’aider le secteur financier à concevoir des stratégies axées sur la préservation du capital naturel et l’enraiement de l’érosion de la biodiversité.

Encadrée par le Stockholm Resilience Centre (SRC) de l’Université de Stockholm, cette initiative bénéficiera d’un financement de près de EUR 5 millions assuré par Mistra, fondation suédoise pour la recherche stratégique sur l’environnement.

Pictet AM, seule société de gestion d’actifs associée au programme Biodiversity Finance (BIOFIN, la finance au service de la biodiversité), a été choisi pour son approche novatrice dans le domaine de la finance durable.

En tant que « partenaire à fort impact », Pictet AM apportera ainsi son expérience en matière d’investissement et sa contribution à une recherche multidisciplinaire visant à générer des changements concrets, favorables à l’environnement, au sein du système financier.

La plateforme PRI (Principes pour l’investissement responsable) et l’Université de Stanford font partie des partenaires du programme de recherche avec lesquels Pictet AM collaborera dans ce cadre. Plus d’informations accessibles via ce lien.

Le programme BIOFIN a pour but d’encourager la prise en compte de la préservation et de la régénération du capital naturel dans les décisions de financement et d’investissement.

Alors que l’érosion de la biodiversité représente l’une des plus graves menaces environnementales actuelles, le manque de données et d’indicateurs fiables complique son suivi. Selon le WWF, la préservation insuffisante des écosystèmes pourrait coûter USD 10 000 milliards à l’économie mondiale d’ici à 2050.

Le programme de recherche BIOFIN sera dirigé par Gary Peterson, professeur au SRC, qui a fait partie des auteurs principaux chargés de coordonner les rapports « Scenarios Assessment » dans le cadre du Millennium Ecosystem Assessment et « Scénarios et modèle pour l’évaluation de la biodiversité » de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES). Ce dernier sera épaulé par Beatrice Crona, directrice scientifique adjointe au SRC.

« La biodiversité constitue un aspect important de l’investissement durable » souligne Sébastien Eisinger, Managing Partner du groupe Pictet. « Nous nous réjouissons d’approfondir notre collaboration avec le SRC et de travailler aux côtés des autres partenaires du programme de recherche pour faire progresser notre compréhension et notre connaissance des rapports entre biodiversité et investissements. »

« La création d’un monde durable passe par une transformation en profondeur et le financement joue un rôle déterminant dans la concrétisation du changement, affirme Gary Peterson. Afin de favoriser cette transformation, nous allons œuvrer pour que l’investissement traditionnel tienne davantage compte de la complexité du vivant. Et nous allons explorer d’autres formes d’investissement susceptibles de rapprocher le monde de la finance et celui du vivant. »

Cette collaboration unique renforce la relation que Pictet AM entretient depuis 9 ans avec le SRC, dont le modèle des limites écologiques de la planète constitue le fondement du travail d’analyse réalisé dans le cadre de la gestion de la stratégie d’investissement Pictet-Global Environmental Opportunities, l’une des plus importantes de sa catégorie.

 

Lire la suite...


Articles en relation