Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'OCDE et la Banque Mondiale participent à l'élaboration des transports de demain

ABONNÉS

Angel Gurría, secrétaire général de l’OCDE, et Rachel Kyte, vice présidente pour le développement durable à la Banque Mondiale seront grands orateurs au Sommet annuel des ministres des transports à Leipzig (Allemagne) du 22 au 24 mai.

M.Gurría a occupé le poste de Ministre des affaires extérieures et de Ministre des finances du Mexique. Sous son impulsion, l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques a gagné en crédibilité et est confortée dans son rôle d’organisation internationale de premier plan. Elle dispense des conseils pertinents aux gouvernements concernant les secteurs clés de leurs politiques économiques. M. Gurría met particulièrement en avant la Croissance verte et développe de nouvelles approches pour faire face aux défis économiques provoqués par la crise.

Mme Kyte dirige les travaux de la Banque mondiale dans le domaine de l’environnement, de l’infrastructure, du développement urbain et social, et de l’agriculture. Le Groupe de la Banque mondiale occupe le rôle de premier financier du développement multilatéral en infrastructure. Cette branche est maintenant la plus importante du Groupe de la Banque mondiale. La part du financement des infrastructures représente 43 % de l’aide globale reçue par les pays à revenus faibles ou intermédiaires et par le secteur privé.

Ils se joindront tous deux à Amartya Sen, Lauréat du prix Nobel d’économie et Économiste de l’Université de Harvard, John Micklethwait, Directeur de la rédaction du journal The Economist, et les ministres des transports des 54 pays membres du Forum International des Transports. Ils s’attacheront à rechercher des façons innovantes pour financer les transports dans le contexte d’une explosion de la demande globale de mobilité, et de disponibilités financières publiques réduites dans de nombreux pays.

Pour en savoir plus sur le forum : http://2013.internationaltransportforum.org/

Pour en savoir plus sur les personnalités :

Angel Gurría

Rachel Kyte

Amartya Sen

John Micklethwait

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...