Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le marché des OPCI en hausse de 22%

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

 

L’enquête annuelle Philinx*/EIF menée au cours du 1er trimestre estime le marché des OPCI à 28 Mds€ d’actifs bruts à fin 2012, soit une hausse de 22% par rapport à 2011, pourtant année record avec +100% de progression par rapport à 2010 due à la dynamique de la fin de l’application de l’article 210E du CGI (relatif aux externalisations).

 

Que ce soit en fonds dédiés ou en clubs deals, le marché des OPCI reste dominé par les OPCI RFA qui représentent 27 Mds€ d’actifs bruts. Des chiffres à rapprocher des actifs bruts détenus par les SIIC à fin 2012, soit 85 Mds€, tous deux constituants des véhicules essentiellement institutionnels.
En l’espace de cinq ans, les OPCI RFA ont concentré l’essentiel du développement de la détention indirecte en immobilier de la part des investisseurs institutionnels. Ils ont en particulier acquis un statut international reconnu en tant que véhicule régulé, comme l’attestent les opérations réalisées par les fonds connus en 2012 (exemple : le fonds de pension norvégien Norges Bank).
Une forte progression due au dynamisme de la vingtaine de sociétés de gestion particulièrement actives sur ce véhicule institutionnel réglementé.

 

En 2012 on note les progressions :
- des sociétés de gestion d’OPCI issues de la gestion collectives comme Amundi Immobilier ou La Française REM,
- des sociétés de gestion liées à des grandes compagnies d’assurance : Groupe Crédit Agricole, Groupe Allianz,
- du pure player Viveris REIM qui dépasse cette année les 3 Mds€ d’encours comme AEW Europe SGP l’a réalisé l’année dernière,
- mais aussi du développement des sociétés de gestion filiales de foncières cotées : Foncières des régions, Icade.

 

Le travail des sociétés de gestion s’articule autour :
- De la constitution de foncières dédiées répondant à la demande toujours plus soutenue des investisseurs non-résidents, fonds souverains notamment, et de la demande récurrente des investisseurs résidents, assurances mais aussi mutuelles et retraite,
- De la poursuite des externalisations (exemple : PSA) et de la constitution de clubs deals pour répondre à la demande de diversification sur des actifs spécialisés (commerce, hôtellerie, santé…).

 

L’année 2012 a également vu le décollage des OPCI Grand Public, dont la capitalisation a crû de 248 M€ en début d’année à 854 M€en fin d’année, grâce notamment aux lancements de Selectiv’immo d’Axa REIM et d’OPCIMMO d’Amundi Immobilier. Leur taille reste modeste par rapport aux SCPI dont la capitalisation atteint 27 Mds€ à fin 2012 et qui ont collecté 2 505 M€ en net durant l’année.

 

* Philinx : Depuis 2007, le cabinet Philinx dirigé par Philippe Canovas est spécialisé dans les missions d’accompagnement en marketing stratégique sur la filière OPCI ainsi qu’en ingénierie financière auprès des principaux acteurs immobiliers de la place tels que les sociétés de gestion, les investisseurs institutionnels et les dépositaires-valorisateurs.

 

 

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Emergence sélectionne Inocap Gestion pour son 18ème investissement

Le fonds d'accélération de Place Emergence apporte son soutien au monde des PME et ETI innovantes à forte croissance et alloue 50 M€ au fonds Quadrige Europe Midcaps, géré par Inocap Gestion. Lancé en décembre 2015, Quadrige Europe Midcaps a pour objectif de rechercher une performance supérieure à l'indice Stoxx Europe Ex UK Small dividendes réinvestis sur une période recommandée de placement d'au moins 5 ans grâce à une sélection d'entreprises européennes qui placent l'innovation au cœur de...