Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le CIGREF, dans une enquête réalisée auprès des grandes entreprises de son réseau, s’intéresse aux innovations dans l’Entreprise numérique

ABONNÉS

Le CIGREF, en association avec le CEFRIO et HEC Montréal, délivre les résultats d’une enquête menée au sein de son réseau sur : « L’innovation par les usages et les technologies numériques. »

Ce projet a notamment permis la constitution d’un « Indice de l’innovation par les TIC ». Mis à jour sur une base annuelle, cet indice met en lumière plusieurs facteurs influençant l’innovation et la performance au sein des entreprises et organisations. Surtout, il a fait émerger des recommandations et bonnes pratiques qui permettront à tout responsable ou dirigeant de mieux orienter sa stratégie en matière d’utilisation des technologies numériques.

L’Indice de l’innovation par les TIC mesure plusieurs variables liées au numérique  

Comme l’intensité de l’utilisation des technologies numériques au sein d’une organisation, la culture d’expérimentation et la tolérance au risque de cette dernière ainsi que ses pratiques organisationnelles, les investissements en équipements et en infrastructures, son modèle d’innovation (ouvert ou fermé), son intensité d’innovation et sa performance. Il établit également des liens entre ces variables afin de mettre en lumière des facteurs permettant à une organisation d’augmenter sa capacité à innover et sa performance.

« L’entreprise de demain sera encore plus marquée par une nécessaire différenciation par l’innovation. De fait, les nouveaux acteurs mondiaux appuient leur développement sur l’innovation, véritable fer de lance de conquête des marchés. Dans l’entreprise, l’innovation ne se résume pas à une accumulation de moyens, d’équipes et d’investissements, c’est aussi une question de culture. » indique Pascal Buffard, Président du CIGREF.

L’innovation par les TIC dans les entreprises se mesure à tous les niveaux…

Les innovations sont de plus en plus systémiques. Lorsqu’elles touchent aux produits ou services, elles s'accompagnent dorénavant d'innovations de procédé qui elles-mêmes s'accompagnent d’innovations organisationnelles.

L'intensité d'utilisation des technologies numériques dans l'organisation est corrélée à la capacité d'innovation. Les organisations les plus innovantes sont de fortes utilisatrices des TIC, quelque soit le secteur et la taille de l’entreprise. L’enquête réalisée apporte un regard sur plusieurs dimensions liées à l’innovation. Notamment, elle révèle que 30% des entreprises ont effectué, au cours des 12 derniers mois, une innovation majeure de produit, 19% une innovation majeure de procédé, et 23% une innovation majeure de commercialisation ou organisationnelle.

facilitant l’émergence de recommandations stratégiques

Il apparait notamment que ni le type de technologie utilisée, ni le montant investi en équipement n’ont d’effet sur l’innovation et la performance. En revanche, l’intensité d’utilisation des TIC et les efforts consacrés à la gestion et au changement organisationnel ont un impact positif fort. Les modifications significatives à l'organisation, ou changement organisationnels sont également un facteur significatif pour innover et tirer profit de l'innovation ; dans une moindre mesure la culture d'expérimentation et la tolérance au risque y contribuent aussi significativement.

 Pour en savoir plus : consultez le rapport

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation