Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Pourquoi le cours de l'or a baissé

Le site d'achat en ligne d'or et d'argent physique avec garde en coffres, AuCOFFRE.com explique la baisse récente de l’or. 

La manipulation du marché du l'or. Tous les amateurs d'or physique savent que le Comex ou le marché de Londres par exemple sont des marchés très peu transparents. Pour le moment et de manière incompréhensible, il s'échange chaque jour beaucoup plus d'or « papier » qu'il n'existe d'or physique, tout en sachant que l'ensemble des intervenants prend comme étalon... la valeur de l'or papier.

En cas de chute violente des cours... Il serait cohérent de penser que l'or papier n'a de valeur que tant que les détenteurs pensent qu'ils pourront être livrés de la quantité d'or achetée virtuellement via ces contrats papier. Si quelqu'un détenait des milliards de dollars d'or « papier » mais que l'on refuse de lui livrer la contrepartie physique ou que cela s'avérait très compliqué, que ferait-il ? Il vendrait ce papier tant qu'il a encore un peu de valeur.
Il serait donc logique, à un moment ou un autre de la crise, d'observer un très forte décorrélation entre les cours de l'or coté sur les marchés, et ceux du « vrai » or, physique. Dans ce cas de figure, on observerait un très fort mouvement de baisse sur l'once d'or cotée puisqu'il y aurait de très forts dégagements, notamment de ceux qui ont placé massivement dans des ETF pour se reporter sur du physique pur. Un tel moment va sans doute arriver bientôt, mais ce n'est pas encore le cas.

Comment expliquer le cours actuel ?

1ère raison : la BCE a demandé à la banque centrale chypriote de revendre 10 tonnes d'or sur les 14,7 tonnes que ce pays a en réserve. Cela fait donc un afflux d'or physique. Pourtant, la demande mondiale d'or est d'environ 4 800 tonnes par an. Les ventes d'or chypriote ne changent donc rien au marché mondial. Si ces quantités ne sont pas significatives, cela pourrait vouloir dire que d'autres banques centrales européennes seront peut-être contraintes de brader leur or sur ordre de la BCE.

2ème raison : les interrogations sur la poursuite de la politique monétaire aux USA. C'est le principal risque qui pèse sur l'évolution de l'or. Ce mouvement de baisse a été amorcé lorsqu'il y a quelques mois la FED avait indiqué que les QE prendraient fin à partir du second semestre 2013.

3ème raison : des cours de bourse qui montent. Comme les banques centrales soutiennent les marchés par injections de liquidités ils ne peuvent que monter. Suivant cette logique, il vaut mieux sortir de l'or pour aller sur la bourse que de rester sur un actif (l'or) qui risque de perdre de la valeur et qui ne donne pas de rendement. C'est cette stratégie qui explique les énormes dégagements auxquels nous assistons sur les ETF et qui pèsent sur les cours en cette première partie d'année 2013.

4ème raison : la récession en Europe est déflationniste, dans la mesure où les taux d'inflation restent officiellement très bas. Cette hypothèse est accréditée notamment par le fait que l'or n'est pas seul à baisser ! Le pétrole également (2,94%), ce qui fait une baisse sensiblement identique à celle de l'or.

Mais aussi des raisons techniques. Dans tout marché, il y a trois profils : ceux qui ont acheté au plus haut et qui coupent leur position pour s'éviter des pertes supplémentaires, ceux qui prennent leurs bénéfices pour sécuriser la plus-value théorique et qui veulent la concrétiser, et ceux qui considèrent que le marché va baisser et le vendent à découvert. L'ensemble engendre des volumes très significatifs de ventes et le marché baisse fortement. C'est aussi ce qui se passe sur le marché de l'or « papier ». Mais tous ces vendeurs à découvert, qui ne possèdent pas d'or, devront à un moment ou à un autre « racheter » leurs positions et lorsque de nombreux vendeurs rachètent en même temps cela provoque un mouvement haussier aussi important que l'a été le mouvement de baisse précédent. C'est ce phénomène qui, lors du grand krach de 2008 et 2009 sur les actions, a expliqué la volatilité des cours qui pouvaient baisser de 10% le lundi pour reprendre 8% le lendemain sans que rien de fondamental ne change.
Il existe aussi sans doute des investisseurs avertis qui sortent des ETF qui préfèrent l'or physique. Il ne faut pas oublier qu'il y a 5% seulement d'or physique derrière l'or papier...

Enfin, la rumeur court qu'il y aurait un petit jeu en cours entre les bullion banks et certains hedge funds pour faire baisser le métal jaune. Cela est certainement fondé mais il n'existe pas d'éléments de preuve suffisants pour le moment pour qualifier cette rumeur d'information vérifiée. Pour comprendre les mouvements sur l'or, il faut souvent du temps...

Sites marchands : www.AuCOFFRE.com - Blog d'information : www.loretlargent.info 

 

---------- s'abonner aux lettres et newsletters d'Esteval Editions ----------

 

Lire la suite...


Articles en relation