Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Impact de la hausse des prix sur la transition énergétique

Les prix des matières premières et les coûts de transport ont explosé, cela va-t-il freiner la transition énergétique ?

Un commentaire d’Oskar Tijs, Senior Portfolio Manager Sustainable Equity chez NN Investment Partners

Au cours des dernières décennies, les coûts de production de l'énergie éolienne et solaire ont atteint des niveaux inférieurs à ceux des énergies fossiles dans de nombreuses régions du monde. L'année dernière, la tendance à la baisse des coûts de développement a été renversée par la hausse significative des prix des matériaux comme l'acier, le cuivre et le polysilicium, ainsi que par les coûts des transports. Les prix des équipements sont désormais à la hausse pour compenser ces coûts croissants. Par exemple, Vestas a communiqué un prix de vente moyen (par MW de capacité) pour ses éoliennes au cours du dernier trimestre de 2021 qui était supérieur de 21% au niveau indiqué au quatrième trimestre de 2020.

De même, le coût des panneaux et autres équipements solaires tels que les supports de montage et le câblage ont augmenté, mettant ainsi fin à la tendance à la baisse des coûts observée les années précédentes. En outre, les frais d’intérêts jouent un rôle important dans le coût actualisé de l’énergie (LCOE) des projets de production d'énergie renouvelable. Tout cela se traduit par un LCOE plus élevé pour les projets éoliens et solaires mis en service aujourd'hui qu'il y a 1 an.

BloombergNEF estime qu'en 2021, les nouveaux projets solaires et éoliens seront devenus entre 4 et 12% plus chers en termes de LCOE. Malgré la tendance à la hausse des coûts des équipements renouvelables, les économies relatives liées à la production d’énergies renouvelables par rapport à la production d'énergie fossile se sont en fait améliorées dans de nombreuses régions, y compris en Europe, au cours de l'année dernière. Cela s’explique par l’augmentation des coûts de la production d'énergie fossile en raison de la forte hausse des prix du gaz, du charbon et du carbone. Par conséquent, BloombergNEF estime que le solaire ou l'éolien terrestre restent la source d'électricité la moins chère pour les pays, représentant 91% de la production mondiale d'électricité. Le solaire est la source la moins chère dans de nombreux pays, notamment en Chine, en Inde, en Europe du Sud et aux États-Unis, tandis que l'éolien présente le LCOE le plus bas au Brésil, au Canada et en Europe du Nord.

Oskar Tijs rappelle que : « Les industries solaires et éoliennes sont confrontées à la hausse des coûts des matières premières et de la logistique. Cela entraîne une inversion partielle de la baisse significative des coûts que nous avons observée pour les énergies renouvelables au cours des dernières décennies. L'éolien et le solaire restent néanmoins compétitifs par rapport aux combustibles fossiles dans la plupart des régions du monde, les prix de l'électricité ayant également augmenté de manière significative en raison de la hausse des prix des combustibles fossiles et du carbone. En raison de ces conditions économiques favorables et du soutien continu des subventions gouvernementales et des politiques visant la neutralité carbone, nous sommes convaincus que la tendance structurelle de transition vers les énergies renouvelables au détriment des combustibles fossiles va se poursuivre, comme le reflètent nos positions actives. » 

Lire la suite...


Articles en relation