Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] DWS : Zoom sur la journée mondiale contre le cancer

L'expérience acquise avec les vaccins à ARNm dans la lutte contre le Covid-19 porte également ses fruits dans le traitement du cancer

Le Centre international de recherche sur le cancer estime qu'il y a eu 19,3 millions de nouveaux cas de cancer dans le monde en 2020. D'ici 2040, ce nombre pourrait augmenter d'environ 50% pour atteindre 30,2 millions de personnes.

« La recherche de nouveaux et meilleurs procédés thérapeutiques bat son plein. En particulier dans le domaine de la thérapie cellulaire, on peut s'attendre à un développement dynamique », déclare Noushin Irani, gestionnaire de portefeuille et spécialiste des biotechnologies, à l'occasion de la 22e Journée mondiale contre le cancer, le 4 février.

La thérapie cellulaire CAR-T est une approche prometteuse. Elle consiste à modifier spécifiquement une cellule immunitaire (cellule T) en important un certain gène afin qu'elle reconnaisse les cellules tumorales lorsqu'elle est réintroduite chez le patient et les détruise. Actuellement, dit-elle, il existe moins d'une poignée de produits utilisés exclusivement dans la lutte contre les cancers du sang. « Toutefois, l'éventail des applications et le nombre de produits sont susceptibles d'augmenter dans un avenir proche, prévoit l'experte en biotechnologie. Le potentiel du marché est donc important. On pourrait atteindre un volume de ventes de 10 à 20 Mrds$ dans les 7 à 10 prochaines années, soit une augmentation significative par rapport aux 1,6 Mrd$ attendus cette année », estime Noushin Irani.

La recherche sur les vaccins à ARNm liés à la lutte contre la Covid-19 a également fait progresser le traitement du cancer. « Étant donné que de nombreuses personnes ont déjà été vaccinées contre la Covid-19 avec des vaccins à ARNm, une base de données extrêmement importante sur cette technologie a vu le jour en peu de temps, et pourrait également être utilisée pour la recherche sur le cancer », explique l'expert en biotechnologie.
Les cancers tels que les cancers du sang et les lymphomes sont déjà partiellement guérissables. En outre, les nouveaux médicaments contre le cancer, notamment en relation avec l'immuno-oncologie, ont permis d'augmenter considérablement l'espérance de vie moyenne après un diagnostic de cancer au cours des 10 dernières années. On peut s'attendre à d'autres améliorations grâce à la recherche en cours.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation