Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de Gestion] Chine : La politique de soutien à l’économie s'intensifie pour soutenir la croissance

L'analyse de Carol LIAO, économiste Chine chez PIMCO  

« La PBOC a réduit son taux directeur de 10 points de base alors que la croissance continuait à s'affaiblir en décembre. L'impact sur la croissance sera probablement limité car la demande de crédit reste freinée par la faiblesse de la demande de prêts liés au logement.

Le gouvernement a annoncé des décisions concrètes pour stimuler les infrastructures et des mesures plus modestes sur l'immobilier et la consommation ces dernières semaines. Il est peu probable que le soutien aux infrastructures compense la faiblesse du secteur immobilier et de la consommation des ménages au premier trimestre. Les politiques en matière de logement ne feront pas marche arrière, mais corriger les excès et stabiliser non seulement l'offre mais aussi la demande devrait être la priorité politique à court terme. D'autres mesures seront nécessaires pour stabiliser le marché immobilier et aider les ménages.

Nous prévoyons un nouvel affaiblissement de la croissance au premier trimestre et de nouvelles mesures d'assouplissement d'ici avril. Cependant, l'économie, en particulier le marché immobilier, devrait continuer à se détériorer avant de s'améliorer. Il faudra plus de temps et d'efforts d'assouplissement pour que le sentiment du marché du logement se normalise. La réunion du parlement (NPC) en mars sera un événement clé pour annoncer les objectifs détaillés et le plan politique pour 2022.

La récente vague de Covid semble s'atténuer, mais les restrictions de voyage et la distanciation sociale resteront probablement en vigueur pendant les vacances du Nouvel An chinois et les Jeux olympiques d'hiver (jusqu'au 20 février), ce qui nuira à la reprise de la consommation et du secteur des services.

La Chine s'en tiendra probablement à une stratégie "zéro-Covid" en 2022, malgré des coûts économiques et sociaux de plus en plus élevés. Le catalyseur d’une évolution pourrait être la percée d'un traitement, ou des avis scientifiques plus précis sur le faible taux de mortalité et d'hospitalisation de l'Omicron. Dans ces conditions, le gouvernement pourrait reconsidérer la stratégie "zéro-Covid" après le 20e Congrès du Parti en octobre. »

Lire la suite...


Articles en relation