Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les enfants et l’argent : un moment charnière dans l’apprentissage de l’autonomie financière

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS
  • 75% des parents donnent de l’argent de poche à leurs enfants

  • Les enfants reçoivent en moyenne leur premier argent de poche à près de 12 ans

  • 6 enfants et adolescents sur 10 considèrent l’argent de poche avant tout comme un moyen de se faire plaisir

Pour la troisième édition de son Observatoire, ING Direct s’intéresse à la relation des parents et des enfants à l’argent. L’étude menée par TNS Sofres révèle le rôle pédagogique de l’argent de poche : c’est un outil clé pour permettre aux enfants d’apprendre peu à peu à gérer leur budget.

L’argent de poche, outil clé pour l’éducation des enfants et pour leur plaisir

Pour apprendre la valeur de l’argent, rien ne vaut une mise en pratique. Trois quarts des parents déclarent ainsi donner de l’argent de poche à leur progéniture. Cependant, 24% des parents d’enfants de 7 à 17 ans restent peu favorables à ce principe, même si la majorité des « opposants » admettent leur en donner tout de même.

Pour les parents, l’argent de poche a avant tout une vertu pédagogique, et permet à leurs enfants d’apprendre à évaluer le prix des choses (50%) tout en gérant leur budget de façon maîtrisée (47%), au sein de la famille. Un apprentissage progressif puisque moins de 20% des parents d’adolescents âgés de 15 à 17 ans, le laissent totalement autonome dans la gestion de son argent et de ses dépenses. Seulement 4 parents sur 10 sont tout à fait d’accord pour dire que l’argent de poche est avant tout un moyen de se faire plaisir. Pour 6 enfants et adolescents sur 10 en revanche, l’argent de poche est avant tout le moyen de rendre leur quotidien plus agréable. Beaucoup dépensent ainsi leur argent pour s’offrir snack et boissons.

Les parents n’ont pas totalement confiance dans les compétences de gestion de leur progéniture et doutent de leur capacité à réaliser des économies. 56% des parents d’adolescents et 49% des parents d’enfants de moins de 10 ans les considèrent comme avant tout dépensiers. Les premiers concernés sont beaucoup plus optimistes. La majorité des enfants de moins de 10 ans (62%) et des adolescents (53%) estiment ainsi gérer leur budget de manière économe. Ils suivent ainsi l’exemple de leurs parents et ont bien intégré la notion d’épargne.

Une gestion étroite des dépenses en vue de devenir totalement autonome

Pour les parents, donner de l’argent à ses enfants ne signifie pas leur donner une totale autonomie sur sa gestion. 55% des parents d’enfants de moins de 10 ans affirment ainsi contrôler systématiquement toutes les dépenses de leur progéniture. L’arrivée au collège signifie davantage d’autonomie pour les enfants : 63 % des parents d’adolescents se contentent ainsi de « jeter un œil » sur leurs dépenses, et les laissent gérer seuls leur argent.

Le contrôle parental reste toutefois extrêmement présent. Près de 8 adolescents sur 10 reconnaissent d’ailleurs que les parents les aident à gérer le solde leur compte bancaire. En effet, moins de 20% des parents d’adolescents âgés de 15 à 17 ans les laissent totalement autonomes dans la gestion de leur argent et de leurs dépenses.

Les enfants français bien équipés en produits d’épargne

Pour compléter l’apprentissage de la gestion financière, les parents équipent peu à peu leurs enfants de produits bancaires. Les livrets d’épargne dominent l’équipement financier des enfants. Trois quarts des moins de 10 ans possèdent ainsi un Livret A, quand 17% sont munis d’une assurance vie et 14% d’un plan d’épargne logement. Dès 11 ans, le livret jeune fait partie des produits privilégiés (49%). Puis à partir de l’adolescence, le compte courant fait son apparition : un quart des plus de 15 ans possède une carte bancaire de retrait, et 21% un compte courant. Marie Ramlie, Directrice des Produits et Canaux ING Direct, souligne : « Les parents équipent leurs enfants de plus en plus tôt. Ils considèrent le livret A comme le produit incontournable pour l’épargne de leurs enfants, et sont de plus en plus nombreux à contracter une assurance-vie ».

La diversification des produits d’épargne des enfants correspond là encore avec l’entrée au collège, puis l’entrée au lycée. Cet équipement en produits d’épargne va de paire avec l’augmentation de leur argent de poche. Les enfants en reçoivent ainsi en général autour de leur 12ème anniversaire. La somme de leur argent de poche varie également en fonction de l’âge, puisqu’elle est de :

Lire la suite...


Articles en relation