Connexion
/ Inscription
Mon espace

Forte baisse des activités du capital-investissement en 2012

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Les résultats des statistiques professionnelles sur l’activité 2012 des acteurs français du capital-investissement présentés par L’AFIC et Grant Thornton, Cabinetd’Audit et de Conseil, sont en très forte baisse :

Levée de Fonds en recul de 22% : 

5 Md€ de capitaux ont été levés, soit -22% v/ 2011, alors qu’après la chute violente en 2009, les levées étaient en reprise timide mais constante.
Le montant de la collecte est très inférieur aux besoins en fonds propres des PME ETI en France, évalué à 11 Md€ par an. Cette pénurie dure maintenant depuis quatre ans, pendant lesquels en moyenne 5 Md€ ont été levés par le capital-investissement français, soit deux fois moins que la demande adressée par les entreprises. Ces niveaux de levées de fonds sont intenables et ont déjà un impact négatif sur la capacité du capital-investissement à financer de nouvelles entreprises.
La progression des levées provenant des entités du secteur public (1,1 Md€ en 2012, 0,8 Md€ v/2011), ne permet pas de compenser le repli enregistré auprès des investisseurs institutionnels. Des chutes vertigineuses depuis 2008 : 75% pour les compagnies d’assurance et mutuelles, et 79% pour les banques et les caisses de retraite.
Les investisseurs étrangers qui ont représenté plus de 50% des capitaux levés en 2011, ne totalisent plus que 30% de la collecte 2012. Les montants en provenance d’Europe ont chuté de 43% ; ceux en provenance du reste du monde ont été divisés par 3.

Investissements en baisse de 38% :

Les investissements s’élèvent à 6,1 Md€, soit un repli de 38% en montant après la reprise observée les deux années précédentes. Cette diminution affecte tous les types d’investissements et secteurs d’activité.
Seule bonne nouvelle, le nombre d’entreprises investies reste relativement stable et élevé : à fin 2012, 1 500 entreprises (79% de PME) sont accompagnées, traduisant la forte pénétration du capital-investissement français sur le terrain.
Le ticket moyen d’investissement est en nette diminution. Les montants supérieurs à 100 M€ sont en baisse de 59%, et 95% des entreprises accompagnées reçoivent moins de 15 M€. La baisse des montantsinvestis est particulièrement prononcée dans les télécoms (-75%), les services et transport (-38%), l’industrie/chimie (-33%) et les biens de consommation(-28%).

Analyse par métiers :

- Le capital-transmission a été lourdement touché par la baisse des montants investis (-41% v/ 2011) et n’a investi que 3,6 Mds€ en 2012.
- Le capital-développement, qui affichait une croissance régulière, voit pour la première fois depuis 2006 ses investissements chuter de -34%, pour un total investi de 1,9 Md€ en 2012.
- Le capital-innovation, 2012 est la plus mauvaise année depuis 2005 avec seulement 0,4 Mds€ investis (- 26%  v/ 2011).

Désinvestissements en net repli de 45%.
Coup d’arrêt très net avec une baisse de 45%en montant, à 3,5 Md€, une position intermédiaire entre 2009 et 2010. Ce phénomène s’est nettement accentué au second semestre 2012, période d’élaboration du projet de loi de finances 2013. Le capital-transmission représente à lui seul 97% de la baisse des désinvestissements en montant, signe d’un attentisme face aux incertitudes fiscales sur la transmission d’entreprises en France.

* AFIC : Association Française des Investisseurs pour la Croissance, regroupe l’ensemble des structures de capital-investissement installées en France : capital-innovation, capital-développement, capital-transmission et capital-retournement.

L’intégralité des statistiques professionnelles sur l’activité 2012 des acteurs français du capital-investissement est disponible sur www.afic.asso.fr/statistiques

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...