Connexion
/ Inscription
Mon espace

Après avoir levé 10 millions d’euros, Aledia produit ses premières LEDs dernière génération

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

S’appuyant sur une technologie de rupture, à base de microfils GaN sur silicium, Aledia conçoit, depuis sa création en 2011, des diodes électroluminescentes (ou LEDs). Aujourd’hui, l’entreprise annonce la fabrication de ses premières LEDs sur des plaques de silicium de 200 mm. Avec ces puces 3D, le coût de production est divisé par quatre, comparé aux LEDs planaires 2D conventionnelles. Une innovation majeure rendue possible, grâce à la levée en 2012 de 10 millions d’euros, lors d’un premier tour de table, qui a réuni des investisseurs français et américains de premier plan.

 

De nouvelles LEDs toujours plus économiques

Sur le marché en pleine croissance des LEDs (qui représentait 13,7 milliards d’euros en 2012), Aledia apporte une réponse à une problématique majeure : celle des coûts. Pour continuer à développer de nouvelles applications, notamment dans le domaine de l’éclairage, les LEDs doivent être disponibles à un prix nettement moins élevé qu’actuellement. Avec ses LEDs fabriquées sur des plaques de silicium de grande taille et ses coûts de production très faibles, la technologie microfils d’Aledia constitue une véritable rupture en termes de cout de production. Egalement compatible avec la fabrication dans les fonderies de silicium CMOS existantes, cette technologie offre une grande capacité de production à faible coût et sans investissement additionnel.

« Depuis notre tour de table de l’année dernière, avec l’équipe en place, mes deux co-fondateurs  Xavier Hugon, Directeur Opérationnel, et Philippe Gilet, Directeur Technique, nous  avons développé notre procédé de fabrication de microfils et l’avons transféré sur des plaques en silicium de grande taille soit 200 mm de diamètre par rapport au standard de l’industrie des LED encore de 50 à 100mm  », commente Giorgio Anania, co-fondateur et Président-Directeur Général d’Aledia. « Désormais, nous optimisons les performances de ces produits et préparons leur lancement sur le marché. »

Expérience et innovation pour révolutionner le marché des LEDs

Plus de 6 ans de R&D ont été nécessaires au laboratoire LETI du CEA, basé à Grenoble, pour concevoir la technologie 3D de microfils GaN sur silicium. Cette innovation majeure  en cours de commercialisation a  été pilotée notamment via les équipes de développement d’Aledia. Ce dernier  a  aujourd’hui  une licence mondiale exclusive sur les brevets du CEA existants et à venir, portant sur cette technologie et ses applications dans le domaine de l’éclairage. Des brevets qui viennent s’ajouter à ceux déposés directement par l’entreprise depuis sa création en 2011.

 

De prestigieux investisseurs financiers français et américains investissent dans le projet

Fondée en 2011, Aledia a réalisé un premier tour de table l’an dernier à hauteur de 10 millions d’euros, qui a convaincu des investisseurs de renommée  comme :

 

  • Sofinnova Partners, premier fonds français de capital-risque, particulièrement actif dans le secteur des sciences de la vie et de l’énergie. Il compte déjà plus de 500 investissements dans son actif.

  • Demeter Partners, le plus important fonds français dans le domaine des éco-énergies et des éco-industries.

  • Braemar Energy Ventures, l’un des principaux fonds américains de capital-risque sur le marché de l’énergie, qui compte à son actif plusieurs investissements dans le domaine des LEDs et de l’illumination.

  • CEA Investissement, le fonds français de capital-risque du CEA, le Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...