Connexion
/ Inscription
Mon espace

35 pays à Nancy pour accompagner les PME locales vers l'exportation

ABONNÉS

« Parce que la situation de guerre économique dans laquelle nous vivons exige, notamment des PME, qu'elles élargissent leurs champs d'action, la CCI de Meurthe-et-Moselle, au travers de CCI International Lorraine, propose une gamme complète de produits d'accompagnement à l'export. ». François Pélissier, président de la CCI de Meurthe-et-Moselle, était heureux d'accueillir à Nancy un « plateau exceptionnel de quelques 35 pays représentés le même jour, au même endroit et dans un seul but : faciliter l'export ».

 

 

Le monde à Nancy

Dans le désordre et de manière incomplète puisque la liste est longue : Malte, le Pérou, le Portugal, la Slovaquie, le Luxembourg, l'Estonie, les Pays-Bas, la Chine, la Norvège, le Niger, la Belgique, les États-Unis et bien d'autres... Tous ces pays étaient réunis ce mardi, au travers de représentants du corps consulaire, au troisième étage du Palais des Congrès de Nancy pour une journée d'échange et d'informations à destination des entrepreneurs locaux.

« En tout, nous réunissons les représentants de 35 pays, et de 70 entreprises. En ajoutant à cela les différents partenaires institutionnels présents sur place, les intervenants sollicités pour les ateliers thématiques et les membres de l'organisation, on dénombre environ 300 personnes. La première édition qui avait eu lieu l'an passé était presque moitié moins importante. Nous nous étions limité au corps consulaire présent sur le bassin nancéien alors que cette année la manifestation a pris une réelle envergure régionale. De la même manière, les entrepreneurs présents viennent aujourd'hui des quatre coins de la région, même s'il demeure une majorité de Meurthe-et-Mosellans.» explique Laurent Marionnet, directeur de la CCI International Lorraine, active depuis deux ans environ, née du rapprochement des services export des CCI de Meurthe-et-Moselle, de Moselle, des Vosges et de la Meuse.

Cette infrastructure dédiée au conseil et à l'accompagnement des entreprises locales dans leur développement commercial à l'export, organisait cette deuxième édition des Rencontres Consuls-Entreprises, appuyée notamment par la branche développement régional de l'entreprise Total, principal partenaire financier du jour.

Certains pays plus que d'autres

« L'objectif essentiel de ce type de manifestation est d'inciter les entreprises locales de petites tailles, ayant des zones d'activité restreintes, à exporter davantage leur savoir-faire et leurs produits à l'étranger. Nous n'avons pas de priorité quant aux destinations choisies par les entrepreneurs. Nous essayons cependant d'ouvrir les horizons pour diversifier les possibilités. L’Afrique de l'Est a par exemple un réel potentiel qui n'est pas forcément connu des entrepreneurs.» poursuit Laurent Marionnet.

« La destination la plus prisée par les exportateurs locaux reste de loin l'Allemagne. Dans l'ensemble, 80% de nos exportations se font vers l'Union Européenne, et parmi elles, 60% se font vers l'Allemagne. D'autres destinations, peut-être plus exotiques restent assez attractives pour les entrepreneurs. C'est le cas par exemple, de la Tunisie, même après les bouleversements politiques liés aux changements de régime. C'est aussi le cas de la Colombie en Amérique du Sud, contre toute attente devant le Brésil. »

Une manifestation qui a trouvé son format

La journée se déroulait sur trois plans. Quatre ateliers thématiques d'une heure étaient proposés aux entrepreneurs : Les TIC, Santé/Biotechnologie, l'Industrie et le « Financements à l'export : De la prospection à l'implantation ».

En parallèle, les entrepreneurs pouvaient prendre rendez-vous avec les représentants des pays visés pour discuter de leurs ambitions, mieux comprendre les réglementations et récupérer des contacts. Enfin, différents stands des partenaires institutionnels restaient à disposition des visiteurs tout au long de la journée.

Après ce succès, il est d'ores et déjà acquis que la manifestation sera reconduite l'année prochaine. Pour améliorer encore ce format déjà bien abouti, l'organisation souhaiterait apporter les témoignages d'entrepreneurs, leurs expériences concrètes.

Les prochains rendez-vous CCI International Lorraine:

  • Rencontres Industrie Automobile : le 15 avril à Nancy

  • Journée BtoB spéciale République Tchèque : le 18 avril à Nancy

  • Ateliers techniques

    • Transport international : le 9 avril à Nancy durant l'après-midi, le 10 au matin à Metz, et le 11 au matin à Bar-le-Duc

    • Vente de biens intracommunautaires : au moi de Mai en Lorraine

  • Club des exportateurs

    • Analyse des échecs lors de la mise en place de structures à l'étranger : le 15 mai à Nancy

Pour aller plus loin : http://www.webexportlorraine.com

AL

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...