Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les marchés émergents, nouveaux créateurs de richesse.

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Société Générale Private Banking et Forbes Insights* publient « Marchés émergents : les nouveaux créateurs de richesse », une nouvelle étude exclusive sur la perception et l’évolution des grandes fortunes dans ces régions en pleine mutation.

Certains entrepreneurs des marchés émergents ont poussé très loin le développement international de leur entreprise, sans réussir pour autant à créer une marque de notoriété mondiale.
Comme il s’agit généralement de fortunes de première génération, les pratiques en matière de gestion de patrimoine ne sont pas encore aussi développées dans ces régions du monde que dans les pays matures. Un vrai terrain d’opportunités.

Cette étude a été réalisée à partir d’une analyse de 250 personnes, dont la fortune moyenne s’élève à 2,8 Mds$, issues de 22 pays d’Europe centrale et orientale, du Moyen-Orient et d’Afrique  Les grandes tendances identifiées cette année :
- Les entrepreneurs originaires des marchés émergents font désormais partie du club très fermé des milliardaires internationaux. Certaines fortunes ont évolué de manière prodigieuse, elles sont cependant loin d’égaler les fortunes des marchés matures.
- Dans les marchés émergents, 78% des fortunes étudiées sont de première génération. Citoyens du monde, ils restent cependant très attachés à leur pays d’origine.
- Devenir milliardaire est plus simple que de créer un groupe international de premier plan : à peine 6% des 2 000 premiers groupes cotés mondiaux appartiennent à des milliardaires des marchés émergents alors que les milliardaires de ces régions représentent 14% à l’échelle mondiale.
- Le sport, la philanthropie et la politique sont les principaux centres d’intérêt des milliardaires des pays émergents étudiés. Ilssont souvent précurseurs dans la manière d’aborder ces univers.
- La technologie est perçue comme le secteur qui assurera l’avenir des pays émergents, en les transformant en producteurs à forte valeur ajoutée dont la croissance ne sera plus conditionnée par une main-d’œuvre ou des ressources naturelles à bon marché.

Télécharger l’étude complète : Etude Forbes Insights

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...