Connexion
/ Inscription
Mon espace

Après les Russes, les Chinois s'intéressent aux vignobles de Cognac.

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Le Cognac, délaissé pourtant par les Français, représente un symbole de réussite et de richesse à travers le monde, et plus particulièrement en Chine et en Russie.
Implanté dans cette région, Coldwell Banker France & Monaco constate une augmentation du nombre de mandats de recherche, depuis le début de l'année, provenant de riches hommes d'affaire chinois. « Nous avons constaté, ces dernières années, une forte demande de la part de Russes qui souhaitaient acquérir des vignobles dans la région du Cognac, indique Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco. Une production destinée, en majeure partie, à l'exportation avec une forte demande en provenance de Russie, pays où les amateurs d'eau-de-vie sont nombreux. Le marché est toutefois en train d’évoluer. En effet, la Chine est désormais le deuxième plus gros importateur de Cognac et les investisseurs chinois s’intéressent, du coup, à l’acquisition de vignobles de Cognac.
Ainsi, après une première acquisition d'une maison de Cognac par un investisseur chinois, il y a huit mois, d’autres demandes de recherche de domaines viticoles régionaux affluent de Chine, indique Laurent Demeure, président de Coldwell Banker France & Monaco. Un marché de « bouche à oreille," qui se concentrent sur des domaines haut de gamme de Fine Champagne entre 3 et 6 M€,  

Les investisseurs chinois s'intéressent également aux oliveraies et à toute autre production agricole ou viticole bénéficiant du sigle AOC, prestigieux symbole du "Made in France".

Lire la suite...


Articles en relation