Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Financement des intiatives
ABONNÉS

Le Forum régional FinPart à Poitiers : deuxième étape du Tour de France de la finance participative

250 participants dont 15 plateformes, 53 projets, l'ensemble des institutions (Région Poitou-Charentes, Chambres de Commerce et d'Industrie, Chambre des Métiers, Chambre Régionale d'Economie Sociale et Solidaire, Chambres Régionales d'Agriculture...), des banques (notamment le Crédit Coopératif très impliqué sur le sujet) des opérateurs régionaux de l'entrepreneuriat et de l'économie sociale et solidaire, des conseils et de très nombreux épargnants ont participé au Forum FinPart de Poitiers ce jeudi 21 Mars à l'école de commerce (FBS). Organisé par l'Association Financement Participatif France, le forum FinPart de Poitiers est, après Limoges en octobre 2012, la deuxième étape du Tour de France de la finance participative. D'autres étapes régionales sont d'ores et déjà en préparation.

Les thèses évoquées par Karol Sachs, président de la fédération européenne des banques éthiques et alternatives, ont fait réagir la salle et lancé de beaux débats, notamment avec certaines plateformes défendant la nécessité de «la proximité et de l'indépendance » de l'épargne française. La finance participative va-t-elle devenir le raz-de-marée voulu par le plus grand nombre ?

 La Région, représentée par ses vice-présidents en charge de l'économie et de la croissance verte et de l'économie sociale et solidaire se propose de prolonger ce temps fort et d'inclure la finance participative dans l'écosystème régional. Des pistes de travail vont être examinées.

Réunissant un nombre important de contributeurs en France (17 000 projets financés depuis 2007, et plus de 56,3 millions d'euros levés), la finance participative repose sur trois caractéristiques :

  • Une forme de financement direct permettant à l'épargnant de choisir la cible finale de son investissement, en don, en prêt ou en capital.

  • Elle concerne autant les projets d'entreprise (classique ou solidaire) que les projets de création sous toutes leurs formes, de patrimoine, etc...

  • Elle permet le financement par le plus grand nombre d'épargnants, la foule (d'où le terme anglais de « crowdfunding »).

Deux ressorts nouveaux et puissants soutiennent cette dynamique et lui promettent une évolution croissante :

  • Internet, qui permet la circulation des projets, et la mutualisation rapide d'un grand nombre de contributions

  • L'aspiration des épargnants au choix, à l'autonomie, à la désintermédiation financière et aux circuits courts

Le financement participatif trouve ses principales possibilités de développement en proximité, ce qui justifie les initiatives du Tour de France de la finance participative en région.

Karim Abbey, Directeur Innovation et Collectivités au sein du Pôle de Compétitivité Finance Innovation de Paris, a clairement exprimé le soutien du Pôle face à ce nouveau mode de financement et la volonté d'accompagner les acteurs de la finance participative dans leurs échanges avec les pouvoirs publics.

 

En savoir plus sur l'Association Financement Participatif France : http://fpfrance.wordpress.com/

 

Lire la suite...


Articles en relation