Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

Si la Seine innondait Paris...

La crue de la Seine à Paris en 1910En 1658, 1740 et janvier 1910, Paris connait une montée des eaux exceptionnelle atteignant une hauteur d’eau de 8 mètres de plus que le niveau habituel. Cette crue, dite centennale, est le résultat de plusieurs épisodes successifs de fortes pluviosités sur un sol saturé. En 2001, la Seine a connu une crue de 5 mètres et en 2010, la Seine a débordé de 3.74m. Le 9 février dernier, le fleuve a de nouveau connu un niveau supérieur d’un mètre à la normale.

Une crue de la Seine comparable à celle de 1910 se produit en moyenne tous les cent ans et la probabilité d’une telle catastrophe augmente chaque année.

Des prévisions alarmantes et des risques réels

Locarchives, prestataire de services en France, spécialiste de l’externalisation d’archives et de l’ingénierie documentaire, s'est penché sur ce scénario catastrophe.

Aujourd’hui et selon les spécialistes, une crue comparable à celle de 1910 aurait entre autre pour conséquence l’inondation de 508 communes, un coût de réparation et une perte d’exploitation (29% du PIB français est réalisé en Île-de-France) s’élèvant à plusieurs milliards d’euros.

Les zones les plus touchées concentrent plus de 320 000 entreprises (30 000 dans les arrondissements concernés de Paris tels que le 1er, 4ème, 7ème, 8ème, 12ème, 13ème et 15ème, 93 000 dans le Val de Marne, 78 600 dans les Hauts de Seine, 35 000 en Essonne et 86 000 en Seine et Marne).

La crue centennale représente un risque majeur pour les entreprises de la région parisienne  qui, pour la plupart, l’ignorent ou n’en mesurent pas les conséquences :

  • Risque de perte d’exploitation

  • Incapacité de preuve juridique en cas de litige avec un client

  • Rupture d’activité de l’entreprise

  • Pertes d’archives à valeur patrimoniale 

 Pour plus d'informations : www.locarchives.fr/crue

 

 

Lire la suite...


Articles en relation