Connexion
/ Inscription
Mon espace

Un régime de retraite sur trois éprouve des difficultés à suivre les évolutions réglementaires

ABONNÉS

Selon une nouvelle étude publiée par State Street Corporation*, un régime de retraite sur trois en Europe affirme que, depuis la crise financière, il est « difficile » ou « extrêmement difficile » de suivre les évolutions réglementaires dans le secteur des retraites. L’enquête révèle également que 46% d’entre eux pensent qu’il est « assez difficile » de le faire, seul 21% estiment qu’il n’a aucune difficulté à rester en conformité.  Autre indication de la pression réglementaire ressentie par les fonds de pension, seuls 21% des régimes participant à l’enquête affirment que les conditions exigées par le régulateur et les agences de notation ne constituent pas un défi, alors qu’elles sont un « défi majeur » pour quelques 31% d’entre eux.

Les résultats de l’enquête soulignent également d’importantes anticipations de la part des régimes de retraite pour les cinq prochaines années :
- 81% affirment que les décisions d’investissement deviendront plus complexes dans les années à venir.
- 75% prédisent que les difficultés de financement  persistantes accélèreront la fermeture des régimes à prestations définies et la transition vers des plans à contributions définies.
- 69% pensent que les gouvernements nationaux adopteront des mesures énergiques pour tenter de pallier l’insuffisance de l’épargne-retraite. 
Ces perspectives et ces défis se réaliseront dans le contexte d’une réglementation renforcée, ce qui explique que 76% des régimes de retraite participant à l’enquête estiment que les régimes de taille modeste chercheront à externaliser tous les aspects de la gestion de fonds dans les cinq prochaines années.

*L’enquête 2012 de State Street sur les retraites en Europe a été menée par The EIU au cours du mois d’octobre 2012. 150 réponses ont été obtenues auprès de régimes à prestations définies et de régimes à contributions définies en Allemagne, Italie, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni et dans les pays scandinaves.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...