Connexion
/ Inscription
Mon espace
Asset management
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Placements] UBS dépasse ses objectifs d'investissement à impact et publie un livre blanc sur la finance durable

UBS, acteur mondial de la gestion d’investissement durable, publie un livre blanc (en anglais) sur les tendances dans l’univers de la finance durable en 2021, alors que la société a dépassé un objectif clé avec plus d’1 an d’avance sur son calendrier.

UBS avait pour objectif initial de collecter 5 Mds$ pour des investissements à impact liés aux objectifs de développement durable des Nations Unies (« ODD ») sur une période de 5 ans, entre 2017 et 2021. Ce cap a été franchi au cours du second semestre 2020. Chaque investissement a pour objectif de générer un impact social ou environnemental mesurable lié à un ou plusieurs ODD, ainsi qu’une performance financière intéressante pour les clients.

En 2020, UBS a continué d’étendre le reste de son offre d’investissement durable : sa division Asset Management a vu la taille de ses stratégies Climate Aware atteindre 15 Mds$ et ses actifs axés sur l’investissement durable ont été multipliés par plus de deux, à 97 Mds$. Au sein de sa division Global Wealth Management, les actifs investis dans ses portefeuilles 100% durables ont dépassé les 18 Mds$, après plus de 7 Mds$ de flux entrants et des performances encore meilleures que celles de leurs équivalents traditionnels.

Via le Livre Blanc, 10 tendances 2021 de l’investissement durable pour les réunions de Davos lors du Forum économique mondial : 

  • L’investissement à impact alimentera une nouvelle vague de croissance dans la finance durable 
  • L’engagement des investisseurs au sujet des questions de durabilité aura plus d'influence que la réglementation, cette année 
  • Les données relatives à la durabilité continueront d’évoluer plus vite que prévu 
  • Les stress-tests climatiques vont se généraliser, ce qui illustre les objectifs de neutralité des émissions et d’autres facteurs 
  • Le transport électrique, la viande végétale et la réinvention des sociétés pétrolières devraient offrir des opportunités d’investissement intéressantes.

Axel A. Weber, Président du Conseil d’administration d’UBS Group, déclare : « La durabilité est au cœur de toutes les actions menées par UBS. Nous sommes fiers d’avoir atteint plus tôt que prévu notre principal objectif de 5 Mds$ d’investissements à impact liés aux ODD et nous sommes convaincus que l’impact de la finance durable ira croissant en 2021. »

Ralph Hamers, Group Chief Executive Officer d’UBS, affirme : « La durabilité n’est plus seulement un sujet de conversation, elle est aussi devenue un moteur d’action. Les investisseurs et les sociétés doivent chercher à anticiper cette transformation s’ils souhaitent trouver le bon cap entre les risques et les opportunités que le XXIe siècle nous réserve. »

Suni Harford, Présidente d’UBS Asset Management, poursuit : « Avec la généralisation de l’investissement durable, nos clients cherchent à mieux comprendre et à améliorer les résultats à long terme qu’ils tirent de leurs placements. Un investisseur de premier plan comme nous joue un rôle actif pour réclamer une plus grande transparence et contribuer à accélérer des progrès qui seront essentiels pour obtenir des résultats tangibles en matière de développement durable. »

Huw van Steenis, Senior Advisor to the CEO et Chair of the Sustainable Finance Committee d’UBS, conclut : « La durabilité est devenue un facteur clé de performance et de résilience des portefeuilles. Nous notons ainsi une évolution avec des clients qui ne souhaitent plus seulement réduire le risque ou exclure certains titres, mais recherchent plutôt des opportunités d’investissement qui s’appuient sur la transition énergétique et d’autres thèmes durables. »

 

Lire la suite...


Articles en relation