Connexion
/ Inscription
Mon espace

Primary deals under the spotlight at the 4th mergermarket German M&A and Private Equity forum

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Mergermarket, an independent mergers and acquisitions intelligence and data service, host its latest Remark event - the 4th German M&A and Private Equity Forum at the Düsseldorf Intercontinental Hotel.

 

The event will explore the M&A landscape for corporates and private equity in the region with various panel discussions and a presentation on the outlook for the coming year. Last year's event attracted over 250 delegates and this year is expected to be even more popular with fresh original content covering a wide array of topics and countries influencing M&A in Germany.

German dealmakers are confident of a rise in M&A deal volumes this year in a domestic market awash with cash. A dearth of targets means secondary transactions and corporate divestments will dominate and the mix of targets that come to market may be hard fought over.

A number of newly closed private equity funds active in Germany will all be looking to make new investments and these funds will need deals. Despite the availability of private equity capital in the market, financing and finding relevant targets will remain challenging.

Thomas Schulz, Partner at Noerr LLP, said ” Despite fundraising concerns, private equity is very active and some funds team up on a case by case basis to drive down cost and mitigate risk. Venture capital is on the rise and more and more alternative providers of finance, such as insurance companies and pension funds drive deals. 2013 should be a good year for PE in Germany.”

Favourable financing conditions could see an increase in the number of private equity deals. German companies will appeal to global strategic and private equity buyers due to region’s perceived resilient economy.

Mergermarket’s Head of Private Equity coverage, EMEA, Sarah Syed said “recovering markets have improved the availability of bank financing, which could see a flurry of sponsors bringing their portfolio companies to market. Assets bought in the boom times are coming to the end of traditional holding periods and sponsors will need to sell to return money to their institutional investors.”

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...