Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le stent auto-apposant de STENTYS affiche le taux de mortalité le plus faible de toutes les grandes études sur les crises cardiaques

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

STENTYS (FR0010949404 – STNT), société de technologie médicale qui commercialise en Europe le premier et le seul stent auto-apposant pour le traitement de l’infarctus aigu du myocarde, annonce ce jour les résultats à un an de l’étude clinique APPOSITION III sur 1 000 patients après traitement d’une crise cardiaque grave, lors de la session scientifique de l’American College of Cardiology.

APPOSITION III est une étude prospective à bras unique, multicentrique, destinée à évaluer la performance à long terme des stents auto-apposants de STENTYS dans le traitement de routine de patients souffrant d’un infarctus du myocarde avec sus-décalage du segment ST (ST+). Le critère d’évaluation principal, le taux de MACE (les événements cardiaques indésirables graves, à savoir la mort cardiaque, la récidive de l’infarctus dans l’artère traitée, la nécessité d’un pontage coronarien d’urgence ou d’une revascularisation de l’artère traitée pour raison clinique) à un an atteint 9,3%, alors que pour les stents conventionnels, il s'élève en moyenne à 11,1%, selon une analyse combinée du groupe d'étude ACTION (hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris). À un an, le taux de décès cardiaque avec le stent STENTYS atteint 2,0% quand, dans les études réalisées avec des stents conventionnels, il est de 3,9% en moyenne et de 2,2% pour le taux le plus bas.

« Les très faibles taux de mortalité (2,0%) et de récidive d’infarctus dans l’artère traitée (1,3%) de l’étude APPOSITION III mettent en évidence l’excellent niveau de sécurité des stents auto-apposants », souligne le Professeur Gilles Montalescot, Responsable des soins intensifs de l’Institut de cardiologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et investigateur de l’étude, qui présente les données lors de la conférence.

« Ces excellents résultats cliniques continuent de prouver la supériorité du stent auto-apposant dans le traitement de l’infarctus aigu du myocarde », indique Gonzague Issenmann, Directeur général et co-fondateur de STENTYS. « Nous anticipons que ces données contribueront à l’adoption croissante de la technologie auprès des cardiologues européens et favoriseront le lancement au cours du premier semestre 2013 de l’étude pivot américaine approuvée par la FDA, APPOSITION V. »

Dans ses dernières directives sur le traitement de l’infarctus du myocarde, la Société européenne de cardiologie (ESC) souligne l'importance du choix du bon calibre de stent. Lors d’une procédure de traitement de la crise cardiaque, les cardiologues ne peuvent pas déterminer avec certitude le diamètre de l’artère, en raison de la présence d'un caillot et de la contraction naturelle du vaisseau. Un stent conventionnel risque donc d’être choisi trop étroit (ce qui cause la mal-apposition) ou trop large (ce qui endommage la paroi de l'artère), augmentant le risque d'une récidive de crise cardiaque. Le stent auto-apposant de STENTYS vient résoudre le « dilemme du calibre du stent » en épousant les contours du vaisseau sanguin, tandis que sa forme et son diamètre s’adaptent à la dilatation des artères et à la dissolution du caillot après l’infarctus du myocarde.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Nominations professionnels du droit

Bernard Cendrier, Senior Advisor opérationnel chez Deloitte Corporate Finance Il apporte à l'équipe animée par Charles Bédier son expertise et sa connaissance, notamment des secteurs de la chimie, du facility management et de l'énergie. Fort d'une expérience de plus de 30 ans, Bernard Cendrier a occupé différentes fonctions de direction chez Gaz de France, Estampille SA, Engie, Desk Finance M&A et Rhodia. En 2008, après la reprise de Rhodia par Solvay, il devient Directeur des Fusions &...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Manifeste pour un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises

Le Medef et l'Afep*, en partenariat avec le Cliff** et le C3D***, prônent la mise en place d'un meilleur dialogue entre organismes de notation extra-financière et entreprises évaluées. Une grande enquête a été menée par les 4 partenaires auprès de 58 entreprises du SBF 120 - dont 27 du CAC 40 - afin d'évaluer, de façon anonyme, les pratiques des principaux organismes de notation de la politique RSE des entreprises. Sur la base des résultats, le Medef et l'Afep, en partenariat avec le Cliff et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Affacturage : Factofrance accompagne ses clients aux Etats-Unis

Complémentaire à un contrat d'affacturage français ou Paneuropéen, cette offre proposée par Factofrance, acteur dans le secteur de l'affacturage en France, permet aux entreprises éligibles de financer le développement de leurs filiales américaines Les Etats-Unis est un pays d'implantation privilégié des entreprises françaises, où ces dernières réalisent 16% de leur chiffre d'affaires, soit 203 Mds€. Viennent ensuite l'Allemagne avec 117 Mds€ et le Royaume-Uni avec 108 Mds€. Les Etats-Unis...