Connexion
/ Inscription
Mon espace

PRÉVOIR Protection Aidant, solution d’assurance globale à destination des aidants familiaux

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Depuis le 1er mars, PRÉVOIR commercialise PRÉVOIR Protection Aidant. L’objectif est d’apporter une solution d’assurance globale, combinant garanties d’assistance et de prévoyance, pour les aidants familiaux, exposés au risque d’épuisement et à ses conséquences. Cette offre a ainsi été conçue pour protéger l’équilibre de vie et la santé des aidants et pour pallier leurs absences imprévues auprès de la personne aidée. Elle s’adresse directement aux personnes qui se trouvent déjà en situation d’aidant.

 

« Faire face à cette situation n’est jamais simple et, aussi dévoués soient-ils, les aidants peuvent avoir du mal à assumer leur rôle au quotidien, difficultés se traduisant concrètement par des fragilités croissantes de leur organisme (épuisement, dépression) et une surmortalité», explique le Dr Edouard Bidou, Directeur de l’innovation et du développement du Groupe Prévoir. « A cela s’ajoute l’appréhension, comme une conséquence de leur fragilité, de ce qui peut se passer pour la personne aidée si, pour une raison ou une autre, l’aidant se retrouve dans l’incapacité d’assumer son rôle. PRÉVOIR Protection Aidant les aide à s’organiser, à trouver des solutions adaptées pour leur proche et à prendre soin d’eux-mêmes tout au long de leur vie d’aidant. »

Prévenir le risque d’épuisement

Un bilan du risque d’épuisement est réalisé avec l’aidant dès la souscription par un expert de Prévoir Assistance pour faire le point avec lui sur sa situation personnelle. Ce bilan permet de détecter les problématiques spécifiques à chaque aidant afin de mettre en place un plan d’aide personnalisé.

En fonction des éléments de fragilité révélés par le bilan, le plan d’aide proposé met en œuvre une stratégie multidimensionnelle visant à diminuer la charge qui pèse sur l’aidant (informations sur la pathologie de l’aidé, soutien psychologique, aide à l’organisation, relais, soins…).

L’assuré-aidant a la possibilité de rappeler Prévoir Assistance à tout moment, afin d’adapter ce plan à son parcours et à ses étapes, souvent imprévisibles, qui peuvent le fragiliser.

Pallier l’indisponibilité soudaine de l’aidant

En cas d’accident de l’aidant entraînant son hospitalisation, son immobilisation ou son décès, PRÉVOIR Protection Aidant apporte une réponse immédiate auprès de l’aidé.

·         PRÉVOIR Protection Aidant prend ainsi le relais et propose des solutions adaptées à la situation  –  par exemple, la mise en place d’une solution transitoire de prise en charge de l’aidé ou encore la formation d’un nouvel aidant.

 

·         La prise en charge de l’aidé est organisée par Prévoir assistance et, en fonction du choix de l’aidant ou de ses proches, peut-être financée pour tout ou partie par les protections financières qui auront été choisies dans le cadre du contrat. Devant l’urgence de ces cas, l’aidant ou son bénéficiaire ont la possibilité de percevoir une avance immédiate sur ces montants.

 

·         3 formules progressives de protections financières sont proposées. Une option maladies graves permet le versement d’un capital supplémentaire en cas de diagnostic d’une maladie grave.

 

L’évolution démographique (familles plus petites et augmentation mécanique de la proportion des personnes âgées) va accentuer la pression sur les personnes qui assumeront le rôle d’aidant principal ; il est donc essentiel de proposer de nouvelles protections pour faire face aux risques que cette situation génère, en particulier le risque d’épuisement. Aujourd’hui, il n’existe que des solutions partielles ou non destinées directement à la protection de cette population (produit dépendance). PRÉVOIR Protection Aidant permet à la fois d’être aidé pour mieux aider son proche et de bénéficier de garanties pour rester serein en cas d’événement imprévu.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...