Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Retour sur les résultats trimestriels des GAFA

Commentaire d'Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l'analyse de marchés chez eToro.

Les fameuses GAFA (Google Apple Facebook Amazon) publient leurs résultats trimestriels : en dépit d’une crise sanitaire sans précédent, qui a engendré une baisse de 10% du PIB américain au T2, ces GAFA ont globalement affiché une solidité impressionnante au cours du trimestre.

Comme on pouvait s’y attendre, c’est Amazon qui en ressort grand gagnant, dévoilant le meilleur chiffre d’affaires trimestriel de son histoire à 88,9 Mds$, en hausse de 40% par rapport à l’année dernière ! 
Le géant de la distribution a réussi à vendre en ligne une bonne partie de ce que ses concurrents, ne pouvaient plus distribuer dans leurs magasins. Les ventes de sa division « Alimentation » ont triplé pendant le trimestre, et son résultat net a doublé à 5,2 Mds$.

De son côté Apple a également démontré une résistance impressionnante au niveau de ses résultats, alors que, certains de ses magasins, qui avaient rouverts en mai, ont dû refermer lorsque la propagation du virus s’est de nouveau faite sentir, en particulier aux Etats-Unis.

Les revenus et les bénéfices ont tous deux progressé de 11% respectivement à 59,7 et 11,3 Mds€, grâce notamment aux ventes d’iphone (45% du CA) qui sont ressortis à 26 Mds$, 4 Mds supérieurs aux attentes. C’est nommant dû au succès du lancement en avril de l’iPhone SE, un smartphone vendu à moins de 400$.

Autre motif de satisfaction, ce sont les services numériques (iCloud et Apple Music), qui ont progressé de près de 15% à 13 Mds$.

Les résultats de Facebook ont également surpris positivement, malgré un modèle économique fondé à 90% sur les revenus publicitaires. Ces derniers ont augmenté grâce aux publicités d’entreprises qui ont touché des consommateurs confinés. Le nombre d’utilisateurs mensuels actifs est passé à 2,7 Mds (au plus haut) et le chiffre d’affaires a augmenté de 11% à 18,7 Mds$ sur le 2e trimestre.

C’est finalement Alphabet (la maison mère de Google) qui a été le moins résistant avec un CA qui a reculé pour la première fois depuis sa création il y a 16 ans ! Un recul certes, mais léger, de 2% sur 1 an, à 38,3 Mds$. En revanche son résultat net est ressorti en baisse de 30%, à presque 7 Mds. La publicité a tiré l'activité vers le bas, alors que les activités dans le cloud, qui ne représentent qu'une petite partie du CA (3 Mds$), ont progressé de 50% sur 1 an.

En Bourse, l’ouverture de Wall Street sera intéressante à suivre. Dans les premiers échanges Apple est attendu en hausse de 5% ce qui pourrait lui faire inscrire un nouveau sommet au-dessus des 400$. De son côté Amazon est également attendue en forte progression de 6% alors que le titre progresse déjà de 65% depuis le début de l’année ! De leur côté Facebook et Google pourrait avoir des trajectoires diverses en conséquence de leurs publications de résultats contrastées.

Lire la suite...


Articles en relation