Connexion
/ Inscription
Mon espace

Omnes Capital entre au capital de la société italienne Futuris S.A., spécialisée dans le développement de centrales de cogénération à partir de biomasse

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Omnes Capital (anciennement Crédit Agricole Private Equity) investit 4 millions d’euros via son fonds Capenergie 2, dans la société italienne Futuris. L’opération prévoit des investissements complémentaires pouvant aller jusqu’à 10 millions d’euros.

La société milanaise créée et dirigée par Rodolfo Danielli (ancien Chief Operating Officer du groupe Italcementi et Directeur de Zone Europe Méditerranée, Afrique du Nord et Moyen Orient du groupe Air Liquide), développe, construit et gère des centrales de cogénération à partir de biomasse.

Futuris a pour objectif de développer d’ici 2016, l’équivalent de 54 MW électrique de puissance installée pour un investissement global de 220 millions d’euros. Ce plan de développement prévoit la construction de dix centrales en trois phases successives ; trois centrales sont déjà opérationnelles (phase 1) et trois autres centrales ont obtenues les autorisations administratives (phase 2).

Cette augmentation de capital permettra de financer la phase 2 du plan de développement.

« L’arrivée d’Omnes Capital est une étape importante pour Futuris, souligne Rodolfo Danielli, Président et Administrateur délégué de Futuris S.A. Omnes Capital est un investisseur reconnu sur le segment des énergies renouvelables. Au-delà de son apport financier, il sera un partenaire de qualité pour nous accompagner dans nos projets de développement. »

« Nous avons été séduits par le dynamisme des équipes de Futuris, la vision stratégique de Rodolfo Danielli et par la qualité du portefeuille de projets développés par la société. Nous sommes heureux de pouvoir accompagner cette société dans la réalisation de son plan de développement ambitieux. », commente Serge Savasta, Responsable de l’activité Energies Renouvelables d’Omnes Capital.

Avec cette opération, Capenergie 2 signe son onzième investissement et renforce sa présence sur le marché italien.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...