Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Les analyses et perspectives de marché

Les principales tendances, par Darren Williams, Director of Global Economic Research chez Alliance Bernstein

- Les premières indications confirment que le coup porté à l’économie mondiale par les mesures le coronavirus est susceptible d'être sans précédent. Nous avons réduit nos prévisions de croissance mondiale de -4,6%, soit environ le double de la baisse observée en 2009.

- L'année prochaine, nous prévoyons que l'économie mondiale rebondira de 5,1%. Cela ressemble beaucoup à une traditionnelle récupération en « V ». Mais les apparences peuvent être trompeuses, et le rebond de l’année prochaine masque un coup dur pour une production d’environ cinq points de pourcentage.

- De plus, même cette estimation dépend de la capacité des politiques à soutenir les ménages et entreprises vulnérables - et de la mesure dans laquelle le virus peut être contenu, compte tenu de la levée des confinements. 

- Le risque clef pour nos prévisions serait une deuxième vague, et un retour en confinement. Nous espérons que cela pourra être évité - en partie parce que nous nous attendons à ce que les confinements actuels ne soient levés que très progressivement dans la plupart des pays. Mais les risques demeurent et un nouveau confinement entraînerait l'économie mondiale sur une trajectoire considérablement plus mauvaise.

- Le coût économique de la crise ne se mesurera pas uniquement à la production et aux emplois. Il pèsera également lourdement sur les bilans du secteur public : le ratio dette publique / PIB pour les économies développées devrait augmenter d'environ 20 points de pourcentage cette année.

- C’est là que les banques centrales interviennent. Si les rendements obligataires augmentent, de nombreux gouvernements ne seront pas capables de fournir le soutien financier dont leurs économies ont besoin. Les banques centrales ne permettront pas que cela se produise, et conserveront les rendements obligataires près de zéro, ou en dessous.

Lire la suite...


Articles en relation